Les 10 inventions australiennes qui ont changé le monde

Par Vision Times
Le 07/07/2020
Les agriculteurs dépendent de la moissonneuse-batteuse pour leurs récoltes. crops. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
Les agriculteurs dépendent de la moissonneuse-batteuse pour leurs récoltes. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

L’Australie a traditionnellement favorisé une culture hautement créative qui a produit plusieurs pionniers, inventeurs et explorateurs. Dans ce compte à rebours, découvrons les 10 inventions australiennes qui ont changé le monde.

10. Moissonneuse batteuse

L’industriel australien Hugh Victor McKay, a commercialisé la première moissonneuse-batteuse en 1885. Il lui a donné le nom de Sunshine Harvester. Cet engin automoteur « multitâche » a été conçu pour la récolte, le battage et le vannage du blé. McKay a finalement fondé la Sunshine Harvester Works qui est devenue l’une des plus grandes usines de fabrication de matériel agricole en Australie.

9. Carbonate de lithium

Dans les temps anciens, les personnes souffrant de maladies mentales, comme les maniaco-dépressifs étaient lobotomisées ou subissaient des électrochocs (sismothérapie). Ce traitement était inhumain.

En 1948, le psychiatre John Frederick Joseph Cade a découvert les effets du carbonate de lithium comme stabilisateur de l’humeur pour le traitement des troubles bipolaires. Il a même ingéré lui-même du carbonate de lithium pour prouver son innocuité. Cependant, ce n’est qu’en 1970 que le carbonate de lithium a été légalement commercialisé. En 1976, Joseph Cade a été l’un des premiers à se voir attribuer le titre d’« Officier de l’Ordre de l’Australie ».

En 2004, Film Australia a projeté un documentaire intitulé Troubled Minds - The Lithium Revolution. Le documentaire a connu un succès international immédiat et a remporté le premier prix aux International Vega Awards for Excellence in Scientific Broadcasting.

8. Le didgeridoo

Le didgeridoo est un instrument de musique à vent de la famille des cuivres, bien qu’il soit en bois. A l’origine, cet instrument est joué par les Aborigènes du Nord de l’Australie, son usage semble très ancien et pourrait remonter à l’âge de la pierre. Les chercheurs ont suggéré qu’il pourrait être l’instrument de musique le plus ancien du monde avec une histoire d’environ 20 000 ans !

 

Le didgeridoo est un authentique instrument australien. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
Le didgeridoo est un authentique instrument australien. (Image : Pixabay / CC0 1.0)
 

Cet instrument, constitué d’un long tube creux de forme conique, en bois dur, est traditionnellement décoré de symboles et de totems de couleur ocre et d’une variété de colorants naturels. Les sons sont créés par « respiration circulaire » et reproduisent les bruits de la nature, les cris et les vocalises d’animaux mélangés à des bourdonnements et des rythmes. L’instrument est également connu comme le « souffle des ancêtres » par les autochtones.

Le didgeridoo est très populaire de nos jours et a été intégré dans divers genres musicaux comme le punk, le hip hop, l’électronique, le jazz, le blues, etc.. En 1992, le groupe Aphex Twin l’a utilisé dans leur morceau nommé Didgeridoo.

7. Billabong

Tout le monde connaît l’entreprise Billabong et son logo « vague » super cool. Un billabong est une étendue d’eau constituée d’un méandre mort qui se forme généralement quand le cours d’une rivière change. En aborigène, ce mot signifie oasis. C’est l’une des principales marques de surf en Australie !

L’histoire de la marque est bien connue et remonte à 1973. Le couple Gordon et Rena Merchant a débuté en cousant des bermudas pour les surfeurs, dans la cuisine du petit appartement qu’ils louaient sur la Gold Coast, en Australie. Les shorts étaient vendus dans les magasins de surf locaux, pour seulement 4,50 $ la paire !

À partir de là, l’entreprise a pris son essor, se faisant une renommée dans le monde entier. En 1981, les ventes annuelles ont atteint 1 million de dollars australiens et en 1984, Billabong a parrainé son premier événement de surf majeur, le World Final Surfing Contest à Hawaï. En 2018, Billabong a été rachetée par Boardriders Inc., qui possède la marque rivale Quiksilver.

6. Wi-fi

Le Wi-fi a été inventé en 1992 par un ingénieur électricien australien, John O’Sullivan. En 2009, O’Sullivan a reçu le prix du Premier ministre australien pour la science. Aujourd’hui, il y a plus de 9 milliards d’appareils Wi-Fi dans le monde, soit plus que la population humaine entière !

 

Le Wi-fi a été inventé en 1992 par un radio-astronome australien, John O ’Sullivan. (Image : pixabay / CC0 1.0)
Le Wi-fi a été inventé en 1992 par un radio-astronome australien, John O’Sullivan. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

A propos de technologie, il faut savoir que l’eau agit comme un puissant bloqueur de signal. Donc, si vous vous asseyez entre le routeur et votre ordinateur, votre corps, qui est composé à 70% d’eau, peut affaiblir le signal Wi-Fi !

5. Google Maps

Les frères danois Lars et Jens Rasmussen ont développé le concept des cartes virtuelles au début des années 2000, à Sydney. Rachetée par le géant de l’Internet Google, la technologie a été transformée en ce que nous connaissons maintenant sous le nom de Google Maps. En 2020, Google Maps était utilisé par plus d’un milliard de personnes chaque mois. Même les tribus amazoniennes utilisent Google Maps aujourd’hui, principalement pour cartographier leurs terres et garder un œil sur l’exploitation minière illégale.

4. Scanner à ultrasons

L’échographie est une incroyable invention australienne. C’est une technique d’imagerie médicale qui repose sur l’utilisation d’ultrasons, des ondes sonores inaudibles, qui permettent de « visualiser » l’intérieur du corps. Ainsi une femme enceinte peut voir son enfant à naître via un écran. En 1961, David Robinson et George Kossoff de l’Ultrasonic Research Group des Commonwealth Acoustic Laboratories ont construit le premier échographe. Il a été commercialisé en 1976.

Le scanner capte les sons qui rebondissent sur la peau et les convertit en images. Ainsi les femmes enceintes peuvent voir leur enfant sans les dangers des rayons X. La technologie est également utilisée dans le diagnostic des maladies du sein, de l’abdomen et des organes reproducteurs. Les ondes ultrasonores sont généralement trop élevées pour que les humains puissent les entendre, contrairement aux chiens et aux chats qui les perçoivent facilement.

3. Pénicilline

Cette découverte mérite le plus grand succès car elle a sauvé d’innombrables vies. En 1939, Howard Florey, un scientifique australien, a purifié la pénicilline d’une souche spéciale de moisissure. Il a également effectué les premiers essais cliniques de l’antibiotique en 1941. Quatre ans plus tard en 1945, il a reçu le prix Nobel de médecine avec Alexander Fleming et Ernst Chain. La pénicilline s’est révélée être un atout médical crucial pendant la Seconde Guerre mondiale, sauvant beaucoup de soldats. Aujourd’hui, la pénicilline est encore largement utilisée dans la lutte contre les infections, bien que la résistance à l’antibiotique augmente.

 

En 1939, Howard Florey, un scientifique australien, a purifié la pénicilline d’une souche spéciale de moisissure. (Image : Dr. Partha Sarathi Sahana / flickr / CC BY 2.0)
En 1939, Howard Florey, un scientifique australien, a purifié la pénicilline d’une souche spéciale de moisissure. (Image : Dr. Partha Sarathi Sahana / flickrCC BY 2.0)
 

2. Enregistreur de vol ou « boîte noire »

La boîte noire a littéralement changé le monde de l’aviation. Elle a été inventée par le scientifique australien Dr David Warren, qui avait perdu son père dans une catastrophe aérienne en 1934. Ce drame l’a poussé à inventer quelque chose qui rendrait les voyages en avion plus sûrs. Dans les années 1950, l’idée de la boîte noire s’est lentement développée dans l’esprit du Dr Warren et il a réussi à développer l’appareil qui se trouve aujourd’hui dans presque tous les avions du monde.

L’Australie a été la première à rendre l’enregistreur obligatoire pour tous les vols commerciaux. La boîte noire est parfaite à tous points de vue. Elle est pratiquement indestructible et peut enregistrer en temps réel les informations de vol, les voix des pilotes et les bruits dans le cockpit pendant les derniers instants qui précèdent le crash d’un avion. Bien qu’elle soit appelée boîte noire, elle n’est pas de couleur noire. Elle est de couleur vive, orange ou rouge, afin d’être repérée rapidement lors des recherches.

1. Réfrigération

L’Australien James Harrison a conçu la première machine mécanique à fabriquer la glace, commercialisée en 1854. Il est souvent appelé le « père de la réfrigération ». Voyons comment Harrison a développé le système de réfrigération.

Harrison dirigeait une entreprise de bateaux de pêche, aidé d’un forgeron local. Bien qu’ils aient attrapé beaucoup de poissons, une pensée ne cessait de harceler l’esprit de Harrison - comment garder les prises au frais. Harrison possédait une presse à imprimer. Un jour, alors qu’il nettoyait un caractère mobile avec de l’éther, il a remarqué que le fluide d’évaporation rendait le métal froid au toucher. Ses recherches sur ce phénomène ont abouti au développement de la réfrigération.

Dans les années 1870, Harrison s’est lancé dans un projet qui a conduit à sa ruine. Il a investi tout son argent dans une entreprise qui visait à apporter de la viande australienne congelée en Grande-Bretagne. Malheureusement, le système de réfrigération a cassé le 34e jour du voyage. Les 20 tonnes de viande ont dû être jetées par-dessus bord. Harrison est arrivé en Grande-Bretagne en homme brisé.

Étant donné le bien-être que procure une boisson froide en été, la « machine de réfrigération » de James Harrison mérite de figurer en tête du Top 10 des inventions australiennes qui ont changé le monde.


Traduit par Nello Tinazzo

Version en anglais : Australia’s Top 10 Inventions That Changed the World