Les plantes communiquent les unes avec les autres d'une façon étonnante

Texte français : Clément
Le 09/06/2019

Les gens partent généralement du principe que les plantes ne communiquent pas. Toutefois, de nombreuses études antérieures ont laissé entendre que ce n'est pas le cas. Et dans une nouvelle étude publiée dans PLOS ONE, une équipe de chercheurs réaffirme ce que les scientifiques ont toujours soupçonné - que les plantes communiquent entre elles.

 

Communication de la plante

Alors, comment fonctionne la communication de la plante ? Selon l'étude, les plantes utilisent leurs racines comme outils pour communiquer avec les plantes voisines. Et dans un environnement surpeuplé, les plantes sécrètent une sorte de produit chimique qui incite leur voisin à se développer agressivement afin de survivre.

"Si nous avons un problème avec nos voisins, nous pouvons déménager ... Les plantes ne peuvent pas faire ça. Elles l'ont accepté et elles utilisent des signaux pour éviter les situations de concurrence et se préparer à la compétition future ", cite l'auteur principal et écologiste Velemir Ninkovic, de l'Université suédoise des sciences agricoles d'Uppsala.

L'équipe a mené une expérience où ils ont continué à caresser les feuilles de la plante pendant quelques minutes chaque jour. Cela a été fait d'une manière qui simulait qu'une plante en touche une autre. La plante a poussé dans une solution hydroponique qui a capturé les produits chimiques qu'elle libère. Après quelques jours, cette solution a été apportée à d'autres plantes pour tester leur réponse. Ils ont rapidement découvert que ces nouvelles plantes ont ajusté leur stratégie de croissance en fonction des produits chimiques contenus dans la solution.

 

L'équipe a mené une expérience où ils ont continué à caresser les feuilles de la plante pendant quelques minutes chaque jour. (Image : Webandi / Pixabay)
L'équipe a mené une expérience où ils ont continué à caresser les feuilles de la plante pendant quelques minutes chaque jour. (Image : Webandi / Pixabay)

 

Ninkovic étudie actuellement comment les plantes déterminent quel signal est important pour elles et comment elles décident de changer leur comportement en réponse aux informations reçues.

 

Les façons intéressantes dont les plantes utilisent la communication

Les plantes communiquent non seulement avec d'autres plantes, mais aussi avec des insectes et des animaux, selon la façon dont elles se sentent dans un cas particulier. Une étude qui s'est penchée sur les causes de l'odeur de "l'herbe fraîchement coupée" a révélé de manière surprenante qu'il s'agissait en fait d'un appel de détresse émis par les plantes. L'odeur a attiré les insectes qui se nourrissent des nuisibles infestant l'herbe. Une autre plante connue pour émettre de tels signaux de détresse est le tabac sauvage. Lorsqu'il est infecté par la chenille du Sphinx du tabac, le plant de tabac sauvage libère un parfum qui attire les prédateurs du ver, qui finissent par manger les vers et aident le plant de tabac à survivre.

Un autre rapport indique que les plantes sont également capables de communiquer avec les mammifères en envoyant des signaux spécifiques dirigés vers cet animal. Par exemple, une plante connue sous le nom de Nepenthes hemsleyan est connue pour utiliser sa structure concave pour refléter l'écholocalisation envoyée par les chauves-souris. Cela aide le mammifère à identifier la plante et à s'y installer. En échange, les excréments de chauves-souris sont distribués dans le sol voisin, qui fournit tous les nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

 

Une plante connue sous le nom de Nepenthes hemsleyan est connue pour utiliser sa structure concave pour refléter l'écholocalisation envoyée par les chauves-souris. (Image : Wikimedia Commons)
Une plante connue sous le nom de Nepenthes hemsleyan est connue pour utiliser sa structure concave pour refléter l'écholocalisation envoyée par les chauves-souris. (Image : Wikimedia Commons)

 

Il a également été identifié que les plantes peuvent utiliser la communication pour identifier leurs "frères et sœurs", ce qui leur permet de décider d'une stratégie de croissance. Lors d'une expérience avec la roquette de mer, elle a été cultivée dans deux environnements différents. Dans la première situation, la plante a été placée dans un environnement complètement étrange. En conséquence, on a constaté que la roquette de mer s'était développée agressivement afin de faire face à la concurrence et de survivre à des défis imprévus. Mais lorsque les plantes ont été placées avec leurs sœurs, elles ont limité leur croissance afin que leurs sœurs puissent également grandir comme elles.

Et cela montre à quel point le monde entier est interconnecté. Avec des recherches plus poussées, nous sommes certains de percer de plus grands secrets de la nature qui pourraient nous permettre de développer un mode de vie plus durable.