Pandémie

Black Mirror est une série d’anthologies dystopiques qui explore les conséquences de la technologie sur les individus et les sociétés. (Image : Capture d’écran / YouTube) La sixième saison de la célèbre série télévisée Black Mirror a apparemment été suspendue pour le moment. Selon son créateur Charlie Brooker, la décision a été prise après avoir pris en compte l’environnement morose créé par l’épidémie du virus du CCP.
La méfiance croissante à l’égard de la gestion de l’épidémie de Covid-19 par le régime chinois devrait inciter Wall Street à repenser ses relations avec la Chine. (Image : Capture d’écran / YouTube) La méfiance croissante à l’égard de la mauvaise gestion de l’épidémie de Covid-19 par le gouvernement chinois, devrait inciter Wall Street à repenser ses relations avec la Chine, selon le gestionnaire de fonds spéculatifs Kyle Bass.
Son poids économique et les pressions constantes exercées, permettent à Pékin d’isoler la démocratie taïwanaise, allant jusqu’à son exclusion de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).  Toutes les tentatives de Taïwan de réintégrer les Nations Unis ont été rejetées. (Image : wikimedia / Wing1990hk / CC-BY-SA-3.0) Jusqu’en 1971, Taiwan (la République de Chine), occupait le siège de la Chine à l’ONU, date à laquelle elle fut évincée au profit de la République Populaire de Chine. Dans les faits, Taiwan a une indépendance administrative et politique par rapport à la Chine continentale, mais son indépendance n’a jamais été proclamée ni par le gouvernement de l’île, ni par celui du continent.
L’île de Pâques est célèbre dans le monde entier pour ses mystérieuses statues en pierre de basalte, appelées Moai. Son nom vient du fait qu’elle a été découverte le jour de Pâques. (Image : wikimedia /Leon petrosyan / CC BY-SA) Selon les médias et l’OMS, le nombre de cas confirmés de personnes atteintes par la pandémie de coronavirus (également appelée pneumonie de Wuhan ou COVID-19) augmente tous les jours.
Vision Times qualifie le nouveau coronavirus à l’origine de la maladie Covid-19, de «virus du PCC» parce que la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti communiste chinois ont permis au virus de se répandre dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale. (Image : Tumisu / Pixabay)  Une controverse est apparue récemment sur le nom du virus qui a déclenché une pandémie mondiale. Le Parti communiste chinois (PCC) le nomme nouveau coronavirus. D’autres ont opté pour virus de Wuhan, en tenant compte de son lieu d’origine, comme cela est courant pour la dénomination des maladies.
Il y a plus de 169 387 cas de coronavirus de Wuhan recensés dans le monde, avec au moins 6 513 décès. (Image: Capture d’écran / YouTube) Des pays ont fermé leurs frontières, des villes comme New York, Los Angeles, Paris et Madrid ont fermé des bars et des restaurants, davantage d’écoles ont fermé leurs salles de classe et des centaines de millions de personnes ont fermé leurs portes les unes après les autres, alors que les autorités prenaient des mesures de plus en plus drastiques pour ralentir la propagation du coronavirus de Wuha
L’Italie a fait état de trois autres décès le 24 février, ce qui porte le total à six. (Image : Capture d’écran / YouTube) On craint de plus en plus que l’épidémie de Covid-19 n’atteigne l’ampleur d’une pandémie à mesure que de nouveaux cas apparaissent dans le monde. On parle de pandémie lorsqu’une maladie infectieuse se propage facilement d’une personne à l’autre dans de nombreuses régions du monde.