Le mouvement Tuidang et le positionnement des Chinois (1)

Par Vision Times
Le 17/11/2020

La propagande du Parti communiste doit être comprise de manière complètement différente

 

Le Centre de Service Tuidang, à la sortie de la station Causeway Bay, à Hong Kong en 2012. (Image : wikimedia / Shujenchang / CC BY-SA 3.0)
Le Centre de Service Tuidang, à la sortie de la station Causeway Bay, à Hong Kong en 2012. (Image : wikimedia / Shujenchang / CC BY-SA 3.0)
 

Le site du mouvement Tuidang (退黨運動/退党运动) qui signifie démissionner du Parti Communiste Chinois (PCC), annonce que depuis 2004, il est à l’origine d’un retrait massif de Chinois des différents organes du PCC.

Ainsi les personnes à travers le monde et en Chine, prenant conscience du niveau de corruption et des méfaits commis par le PCC, déclarent publiquement leurs trois démissions : « démissionner du PCC », « démissionner de la Ligue de la jeunesse communiste chinoise», « démissionner de Jeunes pionniers », sur les sites Web étrangers de Tuidang, avec leurs vrais noms ou des pseudonymes. Le PCC annonce 90 millions de membres, mais suite à ces démissions le nombre serait aujourd’hui nettement inférieur.

La Chine est actuellement à la veille de grands changements historiques. Les Chinois deviennent également des participants et des témoins du processus historique d’abandon de l’idéologie communiste et de reconstruction de la civilisation chinoise. Certains ont accepté que leur déclaration soit publiée.

 

Des bénévoles du monde entier clarifient la vérité et dénoncent le crime du Parti communiste chinois contre le peuple chinois. (Image : tuidang)
 Des bénévoles du monde entier clarifient la vérité et dénoncent le crime du Parti communiste chinois contre le peuple chinois. (Image : tuidang)
 

Déclaration de retrait de Li Yu sur le site Tuidang

« Je viens de Chine continentale et je suis étudiante. Je suis heureuse de ne plus être trompée, mais je suis aussi inquiète pour mes frères. On nous apprend toujours à être les successeurs du socialisme. Ainsi, le système multimédia dans la salle de cours joue toujours une série de programmes, dignes d’un " lavage de cerveau ". tels que " Ceci est XX " et " l’élévation de XX ", et nous chantons toujours " La Mère Patrie et Moi ! ", ainsi que d’autres chants de propagande .On nous apprend que nous devons beaucoup étudier, redonner à la communauté, servir notre pays. Nous avons littéralement dû " vomir " » une phrase encore et encore. Je les regardais et j’étais triste d’être toujours isolée, peut-être parce que je suis introvertie, mais aussi peut-être pour autre chose.

Je me souviens d’avoir eu un professeur d’histoire qui avait une bonne vision du système. Quand nous étions en classe de sciences, il parlait toujours de choses qui n’étaient pas dans le manuel : comme la Chine et ses " pauvres amis ", comment Hong Kong se développait rapidement sous la tutelle britannique, comment Tchang Kaï-chek serait au pouvoir, etc. Puis il a été dénoncé et il n’a plus jamais tenu de conférence sur ce sujet. Puis le professeur a changé et il y avait beaucoup de gens qui jubilaient. Mais ce n’était pas de leur faute.

Lorsqu’une personne vit dans un environnement de fausses informations, ce qu’elle voit, ce qu’elle pense, c’est ce qu’ils (NDT : les autorités communistes) veulent. Quelle importance si l’ennemi dans les nouvelles d’aujourd’hui est un pays eurasien et demain un pays d’Asie de l’Est ? Quoi qu’ils disent, les gens vont mordre à quelque chose, et ils ne sont pas autorisés à exprimer une désapprobation ou même avoir une position neutre : sinon ils deviennent une cible. Ils disent à ceux qui sont pauvres : " Ce n’est pas que vous ne travaillez pas assez dur " et à ceux qui disent du bien des pays étrangers : " Remboursez votre citoyenneté pour 250 dollars ".

Je suis peut-être un peu rebelle, mais j’ai déjà fréquenté ces programmes de propagande avant de connaître la vérité historique. Alors une fois que j’ai franchi le mur et que j’ai appris la vérité, j’ai été vraiment choquée par leur nature anti-humaine. La violence, la dictature, l’autoritarisme... Totalement contre l’esprit humain. Comment peuvent-ils rendre justice aux centaines de millions d’âmes qui sont mortes ? Dorment-ils paisiblement chaque nuit ? Cette terre n’est rien d’autre qu’un jeu de pouvoir pour eux. Je ne peux que placer mon espoir dans les dieux et ceux des forces extérieures.

Le nombre de suicides a augmenté ces derniers temps et chaque fois que je vois des nouvelles comme celles-ci, j’ai envie de pleurer. Ils disent que la vie est dure, mais combien de personnes peuvent voir la source de la souffrance ? Les travailleurs ne sont même pas autorisés à percevoir des salaires. Des droits ? La liberté ? La démocratie ? C’est même devenu un terme péjoratif dans ce pays. Chaque fois que vous dites cela, ils disent : " Le pays vous nourrit trop ", " Regardez l’Amérique, combien de fusillades il y a ", ils montrent du doigt l’étranger, ils montrent du doigt leur propre peuple, et pourtant... Sans parler de la source de la misère : le parti du mal.

Je ne sais pas ce que je peux faire, mais des larmes jaillissent toujours quand je vois des gens défiler à l’étranger. J’espère qu’un jour je serai comme eux, descendant dans la rue et brandissant mon drapeau pour défendre mes droits. Au lieu de me cacher dans ma chambre, frappée par la peur, comme je le fais maintenant, j’espère que je pourrai faire de même. J’espère pouvoir atteindre ce jour-là de mon vivant : le blocus se resserre vraiment maintenant.

Rien ne peut enlever les droits que Dieu a donnés à l’homme. Le corps, l’esprit et les croyances des gens leur appartiennent et ils les leur enlèvent violemment. Ils dissimulent, ils trompent : ils font tout ce qu’il faut pour effacer les voix de ceux qui sont libres d’écouter le chant de louange de l’esclave sur une terre maculée de sang. Ils déforment l’esprit des hommes, pervertissent le noir et le blanc, déforment la vérité et s’en réjouissent, sans jamais cesser de se glorifier. Les gens sont leurs victimes politiques : ils piétinent les droits de l’homme, ils piétinent les nations, ils piétinent sans discernement, mais ils le font superficiellement. Ceux qui le savent et qui ont le courage de parler aux masses sont soit à l’étranger, en prison ou dans la boue, ce sont de vrais guerriers.

Je suis également très inquiète au sujet des récentes élections américaines. Les forces du communisme ont infiltré tous les coins du monde et même le phare de la démocratie vacille comme s’il allait s’éteindre. Que Dieu bénisse l’Amérique, Trump ainsi que tous les gens qui se battent pour la liberté.

Une fois de plus, je déclare solennellement que je me retire de toutes les organisations liées au Parti communiste chinois. Je ne suis pas leur pion, leur esclave ou leur bouclier, personne ne peut me représenter, je n’appartiens qu’à moi-même ».


Déclarant : Li Yu
2020-11-13 15:30
Continent
 

 

Centre Tuidang dans le monde. (Image : tuidang)
Centre Tuidang dans le monde. (Image : tuidang)
 

 

 Á suivre...


Traduit par Charlotte Clémence

Source : https://www.secretchina.com/news/gb/2020/11/15/952533.html