La surprotection d'une mère a produit un fils dépressif et dépendant

Texte français : Fetty Adler
Le 29/04/2019

Récemment, un homme de 23 ans en bonne santé, de la province du Henan, est mort de faim. Il s'appelait Yang Suo et vivait dans le canton de Zhutang, comté de Luoshan, province du Henan. Les villageois ont dit que Yang n'était pas mort de faim, mais de paresse. Alors, à quel point Yang était paresseux?

 

Une fois que les insectes ont piqué les êtres humains la nuit, généralement autours des yeux ou de la bouche, certaines de leurs matières fécales peuvent aussi être laissées sur la peau. (Image: Free-photos / Pixabay )
Quand Yang sortait avec ses parents, ses parents le portaient dans un panier. Ils ne voulaient pas qu'il marche jusqu’à huit ans. (Image: Free-photos / Pixabay )

Il était jeune et actif, mais il a refusé de se lever du lit pour trouver un emploi parce qu'il pensait que travailler pour gagner sa vie était trop difficile. Alors il est devenu un mendiant. Après avoir mangé, il dormait pendant un ou deux jours. Les villageois lui apportaient de la viande, mais il était trop paresseux pour la faire cuire et la viande se gâtait. Il était si paresseux qu'il ne sortait pas mendier à moins d'avoir très faim. Il ne lavait jamais ses vêtements et quand ils étaient vraiment sales, il les jetait.

Quand il faisait froid dehors, Yang ne pouvait pas se donner la peine d'aller aux toilettes extérieures, alors il faisait ses besoins à l'intérieur de la maison et a creusé la terre et a recouvert ensuite le tout. Ceux qui connaissaient la famille disaient que la paresse de Yang était le résultat de l'extrême protection de ses parents.


Il était si paresseux qu'il ne sortait pas mendier à moins d'avoir très faim (Image: Fantareis / Pixabay).
Il était si paresseux qu'il ne sortait pas mendier à moins d'avoir très faim (Image: Fantareis / Pixabay).
 

Yang était un garçon intelligent et ses parents l'aimaient beaucoup. Quand Yang sortait avec ses parents, ses parents le portaient dans un panier. Ils ne voulaient pas qu'il marche jusqu’à huit ans. Ils avaient peur que Yang soit fatigué, alors il n'effectuait jamais de tâches ménagères. Après la mort de son père d'une maladie du foie, sa mère a continué à lui prodiguer tant de soins qu'il n'avait à participer à aucune des tâches.

Yang a abandonné l'école secondaire parce qu'il ne supportait pas les difficultés de l'école. Après avoir quitté l'école, Yang Shuo ne faisait rien de toute la journée si ce n’est manger et dormir. Sa mère malade a dû travailler dans les champs et s'occuper de lui.

Yang Suo n'était pas sympathique avec sa mère. Non seulement il n'a pas aidé sa mère, mais il l'a maltraitée. Quand Yang Suo avait 18 ans, sa mère est morte. Un jour d’hiver enneigé, cinq ans plus tard, le pauvre Yang mourut de faim à la maison.

La tragédie de Yang Suo fait réfléchir, ses parents l'ont tellement gâté qu'il est devenu paresseux et dépendant. Il a graduellement perdu la capacité de vivre. Après la mort de ses parents, son milieu de vie a changé. Yang en a payé le prix de sa vie.

Traduit par Yi Ming