Les pensées peuvent affecter votre santé

Texte français: Fetty Adler
Le 17/01/2019

Sir David R. Hawkins, M.D., Ph.D., psychiatre, médecin et chercheur de renommée nationale, est l'auteur du best-seller Power vs Force. Il a découvert que lorsque vous nourrissez des pensées négatives - comme des plaintes, des accusations ou de la haine - envers les autres, vous réduisez votre niveau d'énergie et  véhiculez une fréquence vibratoire faible.

 

Les pensées peuvent affecter votre santé. (Image:PublicDomainPictures/123RF)
Les pensées peuvent affecter votre santé. (Image:PublicDomainPictures/123RF)
 
 

La fréquence des vibrations est souvent appelée champ magnétique. Le Dr Hawkins croit que de nombreuses personnes tombent malades parce qu'elles manquent de compassion, d'amour et de tolérance. Elles sont souvent malheureuses , dépressives et exposées aux maladies physiques.

 

Niveau d'énergie positif

Des études ont montré que la fréquence des vibrations se situe entre 1 et 1 000,  1 étant la plus faible et 1 000 étant la plus élevée. Jusqu'à présent, la fréquence de vibration la plus élevée que le Dr Hawkins a rencontrée était de 700. Lorsqu'une personne a une fréquence particulièrement forte, sa présence peut affecter le champ magnétique sur une zone étendue.

D'un point de vue médical, le Dr Hawkins croit que les pensées sont puissantes et ont un impact significatif sur la santé humaine. Des pensées positives et optimistes combinées à un cœur aimant sont des éléments indispensables à une bonne santé.

 

Niveau d'énergie négative

Le Dr Hawkins a enquêté sur des dizaines de milliers de cas dans le monde,  et les résultats ont toujours été les mêmes : tant que la fréquence des vibrations d'une personne est inférieure à 200, cette personne sera malade.

Les pensées à haute fréquence - comme la compassion, l'amour, la tolérance et la gentillesse  ont une fréquence comprise entre 400 et 500.

Inversement, la colère, le blâme, le ressentiment, la jalousie et l'égoïsme ont une fréquence de vibration très faible qui peut causer le cancer, les maladies cardiaques et bien d'autres maladies.


La colère, le blâme, le ressentiment, la jalousie et l'égoïsme ont une fréquence de vibration très faible qui peut causer le cancer, les maladies cardiaques et bien d'autres maladies (Image: Free-photos / Pixabay)
La colère, le blâme, le ressentiment, la jalousie et l'égoïsme ont une fréquence de vibration très faible qui peut causer le cancer, les maladies cardiaques et bien d'autres maladies. (Image : Free-photo / Pixabay )

 

Les secrets de la longévité

Il est intéressant de noter que l'alimentation et l'exercice ne sont pas les facteurs les plus importants de la longévité. Le Dr Elizabeth Blackburn, lauréate du prix Nobel de physiologie en 2009, a résumé les facteurs de longévité :  Si vous voulez vivre plus de 100 ans, une alimentation raisonnable compte pour 25 pour cent, les autres facteurs pour 25 pour cent, tandis que l'équilibre psychologique compte pour 50 pour cent. Pour être centenaire, les points suivants méritent d'être considérés :

 

Bonne humeur contre mauvaise humeur

Si vous êtes impatient toute la journée et que votre esprit est rempli de colère, de tension, de cupidité  et de mauvaises pensées, votre corps produira des hormones de stress qui endommageront votre système immunitaire.

Les psychologues ont découvert que lorsque vous êtes dans une colère extrême, votre corps peut produire suffisamment d'hormones de stress pour tuer une souris. Par contre, lorsque vous êtes heureux, votre cerveau sécrète de la dopamine et d'autres hormones bénéfiques. Il existe un trait commun entre les centenaires : ils ont tous un cœur joyeux.

 

Définir des objectifs peut stimuler la vitalité de la vie

Lorsque les gens n'ont pas de but dans la vie, la mort devient souvent leur but final, et leur santé mentale en souffre.  Maintenir une attitude positive et s'efforcer de trouver des moyens d'atteindre un but stimulera les cellules du cerveau et préviendra le vieillissement précoce.

 

Cultiver la compassion et faire de bonnes actions

Les experts psychiatriques disent que faire de bonnes actions remplit votre cœur de joie, ce qui conduit à la suppression des hormones du stress et à l'augmentation de la production d'hormones bénéfiques.

 

Une famille harmonieuse

Une relation harmonieuse avec les membres de la famille est un autre moyen de prévenir la libération d'hormones du stress. En même temps, lorsque vos besoins émotionnels seront satisfaits, vous vous sentirez joyeux.

 

 Maintenir une relation harmonieuse avec les membres de la famille est une autre façon de prévenir la libération d'hormones du stress. (Image : Satyatiwari / Pixabay )
Maintenir une relation harmonieuse avec les membres de la famille est une autre façon de prévenir la libération d'hormones du stress. (Image : Satyatiwari / Pixabay )

 

La bonté engendre la bonté

De nombreux psychiatres croient que le don d'un cœur bienveillant est la prévention et le remède de la dépression.

Par Yi Ming   Texte en Anglais par Kathy Mc Williams