Jérôme Rodrigues questionne l'alliance Macron/Black Bloc

Le 31/01/2019
«Donc je le regarde droit dans les yeux M. Castanter : Vous allez faire quoi samedi contre ces personnes? Font-ils votre jeu? Sont-ils en train de vous servir pour tuer le mouvement?»

 

Dans une interview accordée au média RT France, le Gilet Jaune pacifiste Jérôme Rodrigues, figure connue du mouvement au coeur de l'actualité depuis sa blessure à l'oeil lors de l'Acte XI, pose clairement la question de l'utilité des Black bloc et autres casseurs d'extrême gauche pour le gouvernement.

Quand on lui pose la question de la nouvelle loi sur les casseurs, Jérôme Rodrigues répond:

«Un écran de fumée. Les lois existent. On arrête de simples manifestants à 20 kilomètres de Paris parce qu'ils sont porteurs d'un masque en papier. Vous n'allez pas me dire qu'on ne peut pas arrêter des gens qui se baladent avec un marteau.»

Avant de cibler précisément la présence connue des Black bloc lors des manifestations:

«Je tiens à vous rappeler que les Black Bloc ont annoncé leur venue à l'Acte XI de samedi dernier, et ont annoncé leur venue à l'Acte XII.» «Font-ils votre jeu ? Sont-ils en train de vous servir pour tuer le mouvement?»

Jérôme Rodrigues met finalement en garde les Black bloc eux-mêmes: «Parce que nous, à un moment donné on ne se laissera pas faire contre ces gens-là (les Black bloc).»

Lire une analyse publiée sur notre site sur l'origine historique de l'alliance Macron/Antifas - libéral/libertaire

Voir l'intégralité de l'interview de RT France :