États-Unis/Russie: nouvelle course aux armements autour de l'exosquelette

Le 07/02/2019
L’exosquelette russe est surnommé «Ratnik-3».
L’exosquelette russe est surnommé «Ratnik-3».

 

Les États-Unis et la Russie mènent une nouvelle course aux armements. Cette fois, les deux pays sont à la recherche d'exosquelettes haut de gamme pour leurs soldats. Un exosquelette est une combinaison externe servant à augmenter principalement la force et l'endurance. Un exosquelette militaire aidera les soldats à supporter plus de poids sur leur dos, à parcourir de grandes distances sans trop de fatigue et à renforcer leurs capacités au maximum, comme leur précision au tir.

 

Exosquelettes russes


L’exosquelette russe est surnommé «Ratnik-3». Composé de plusieurs plaques de blindage, de plusieurs moteurs et de sangles noires, il a été révélé lors d’une exposition militaire organisée l’année dernière. Selon les décideurs, le costume a déjà été testé en combat réel. Cependant, cette affirmation n'a pas pu être vérifiée. Certains pensent que le test aurait pu être mené en pleine guerre de Syrie. Ratnik-3 devrait être opérationnelle officiellement en 2025.

«Cela améliore vraiment les capacités physiques d’un militaire. Par exemple, le testeur a réussi à tirer avec une mitrailleuse d'une seule main et à toucher les cibles avec précision», a déclaré Oleg Faustov, ingénieur travaillant avec le fabricant d'armes TSNIITOCHMASH, dans un communiqué (Defense One).

La combinaison comporte apparemment environ 40 «éléments de vie». Cependant, tous ces avantages sont atténués par le fait que la durée de vie de la batterie est relativement faible. On estime qu'elle ne dure que quatre heures environ. Étant donné que les soldats ont pour habitude de marcher presque toute la journée pendant un conflit réel, les quatre heures d'autonomie constituent certainement un inconvénient majeur.

Pour résoudre le problème des batteries, la Russie tenterait de développer une source d’énergie compacte qui durerait longtemps. La combinaison entière «Ratnik-3» a un look très futuriste.

 

Exosquelettes américains

L’armée américaine mise beaucoup sur le développement d’exosquelettes transformant des soldats américains en super soldats. À cette fin, elle a fourni 6,9 millions de dollars américains à Lockheed Martin. La société aurait pris une licence de B-TEMIA du Canada, qui a développé son exosquelette pour aider les personnes affectées par des problèmes de mobilité. Surnommé le Keeogo, l’exosquelette de B-TEMIA est en vente au prix de 30 000$ environ.

 

La batterie d'Onyx dure environ huit heures. Cela garantit que la combinaison peut être utilisée par un soldat pendant la majeure partie de la journée, contrairement à Ratnik-3.
La batterie d'Onyx dure environ huit heures. Cela garantit que la combinaison peut être utilisée par un soldat pendant la majeure partie de la journée, contrairement à Ratnik-3.

 

L’exosquelette de Lockheed a été nommé Onyx. L’intérêt de l’armée américaine pour Onyx découle du fait que ses soldats portent régulièrement entre 40 et 64 kilogrammes de matériel dans les zones de guerre. Le matériel comprend généralement des éléments comme des radios, des lunettes de vision nocturne et des vêtements de protection. Cependant, la limite de poids recommandée est d'environ 23 kilos.

«Cela signifie que lorsque les gens se présentent au combat, ils sont fatigués… Le défi fondamental auquel nous sommes confrontés avec les troupes d'infanterie est de supporter trop de poids», d'après Paul Scharre du Centre pour une nouvelle sécurité américaine (CNAS), qui a dirigé une série d’études sur les exosquelettes et autres équipements de pointe.

Le costume Onyx a un gros avantage sur Ratnik-3 - la durée de la batterie. La batterie d'Onyx dure environ huit heures. Cela garantit que la combinaison peut être utilisée par un soldat pendant la majeure partie de la journée, contrairement à Ratnik-3. Même si un seul exosquelette coûterait des dizaines de milliers de dollars, les experts estiment que ce coût peut être réduit en grande série, de sorte que la plupart des soldats qui combattent pour l’armée américaine puissent être équipés de ces exosquelettes dans un avenir relativement proche.