Comment les signes du zodiaque chinois ont-ils été choisis ?

Texte français: Lia Suzuran
Le 22/01/2019

De nombreuses légendes expliquent comment chaque signe du zodiaque a été choisi. Celle que l’on vous présente ici est l’une des plus connues.

 

La légende des signes du zodiaque chinois

Il y a très longtemps, l'empereur de jade céleste célébrait son anniversaire. Malheureusement, à cette époque, il n'existait aucun moyen de compter les années, il ignorait donc son âge exact.  Il décida donc de créer une méthode pour compter les années.

L'empereur envoya son serviteur dans la forêt pour diffuser une annonce : les 12 gagnants de la course qu'il organiserait obtiendraient un prix spécial. Lorsqu'ils furent informés, tous les animaux s'interrogèrent : que pouvait être ce prix spécial ?


L'empereur de jade envoya son serviteur dans la forêt pour diffuser une annonce : les 12 gagnants de la course qu'il organiserait obtiendraient un prix spécial. (Zhiching Chen/Pixabay)L'empereur de jade envoya son serviteur dans la forêt pour diffuser une annonce : les 12 gagnants de la course qu'il organiserait obtiendraient un prix spécial. (Woodpeace/Pixabay)

 

Le jour de la course, l'empereur de Jade arriva sur un char en or. Il s'éclaircit la voix, les animaux se turent. Ainsi commença son discours :

“Une course se déroulera à travers la rivière. Les 12 premiers animaux à atteindre la rive opposée donneront leur nom à une année. La première année sera nommée d'après le premier animal, etc.”

Le jour de la course, tous les animaux se rangèrent sur la ligne de départ. Au signal, la course débuta et les animaux se précipitèrent vers la rivière. Les premiers arrivés furent le chat et le rat, mais ils se rendirent rapidement compte que le cours d'eau était plus large que prévu. Il semblait même plutôt dangereux.

Ils s'assirent : que faire ? Alors, le bœuf arriva. Le rat eut soudain une idée : “Hé, le bœuf, cela ne t’ennuie pas de nous faire traverser ? demanda-t-il” Le bœuf était un animal gentil, il accepta donc facilement.

Le chat et le rat sautèrent sur la tête du bœuf et traversèrent la rivière. Alors qu'ils étaient sur le point d'atteindre la rive opposée, le rat sauta de la tête du bœuf, et fut alors le premier arrivé.

“Félicitations !” dit l'empereur. “La première année portera ton nom.” Le bœuf était furieux : il avait été trompé ! Malgré cela, il était deuxième, donc, la deuxième année lui fut destinée

Après une nage difficile, le tigre arriva bien longtemps après, à bout de souffle. Les efforts du félin enchantèrent l’empereur : la troisième année lui fut attribuée. Le lapin se présenta ensuite, à la grande surprise de l’empereur. “Tout le monde sait que les lapins ne savent pas nager. N'aurais-tu pas triché ?”

Le lapin s'expliqua : s'il était vrai qu'il ne savait pas nager, il avait tout de même pu traverser la rivière en sautant de caillou en caillou et en naviguant sur une bûche. L'empereur, impressionné, lui décerna la quatrième année.

L'empereur était ravi de ce qu'il avait vu jusqu'à présent. Tous les animaux avaient fait preuve de beaucoup d’ingéniosité en traversant la rivière, mais il s'attendait à ce que le dragon, qui savait nager et voler, gagne facilement. Pourtant, aucun dragon à l'horizon.

 

Il y a très longtemps, l'empereur de jade céleste célébrait son anniversaire. Malheureusement, à cette époque, il n’existait aucun moyen de compter les années, il ignorait donc son âge exact.  (Image : Naplee12 via wikimedia/CC BY-ND 2.0)
Il y a très longtemps, l'empereur de jade céleste célébrait son anniversaire. Malheureusement, à cette époque, il n’existait aucun moyen de compter les années, il ignorait donc son âge exact.  (Image : Naplee12 via wikimedia/CC BY-ND 2.0)
 

A ce moment précis, une ombre s'abattit sur les animaux : le dragon atterrissait avec précipitation. “Tu as finalement réussi. Où étais-tu ?” Demanda l'empereur. “Je devais amener la pluie, et puis j'ai aperçu un lapin qui essayait de traverser la rivière sur une bûche. Je l'ai aidé à avancer en créant du vent.”, déclara le dragon. “Très bien, tu es le cinquième animal, la cinquième année te revient", répondit l'empereur.

Les animaux qui avaient relevé le défi avec succès s’étaient rassemblés sur la rive et observaient le reste des concurrents traverser. Bientôt, le cheval apparut. Il nageait furieusement et s'apprêtait à atteindre l'autre côté lorsqu'un serpent se glissa sous ses sabots.

Abasourdi, le cheval se redressa, permettant au serpent de se faufiler à travers la ligne pour se classer sixième. Le cheval, quant à lui, le suivit : il s’en réjouit.

Puis vint le spectacle le plus étonnant de cette extraordinaire journée : un coq, un singe et une chèvre ensemble sur un radeau. Le coq avait trouvé l’embarcation et les deux autres avaient aidé à naviguer et à dégager les roseaux. Quand ils ont finalement atteint la rive, l'empereur était ravi.

“Je n'ai jamais vu un travail d'équipe aussi remarquable !” il accorda à la chèvre la huitième année, au singe la neuvième et au coq la dixième.

Plus aucun animal ne se présenta pendant un long moment. L'empereur commençait à se demander si d'autres animaux pourraient traverser et s'il avait rendu son défi trop difficile. Il n'eut pas à s'inquiéter davantage, car, à ce moment-là, le chien apparut, approchant du rivage.

Le chien expliqua que l'eau lui avait semblé si propre qu'il n'avait pas pu résister à la baignade. L'empereur éclata de rire et lui décerna la onzième année. Quel animal obtiendrait la dernière place ?

Les animaux discutaient de la question lorsque le cochon fit son apparition, lui valant la douzième année. Une fanfare éclata et l'empereur tint ce discours :

“Félicitations à tous les animaux qui ont traversé la rivière aujourd'hui. On se souviendra de vos noms pour toujours grâce à vos efforts incroyables.”

Et c'est ainsi que les 12 animaux furent choisis pour constituer chaque signe du zodiaque chinois, chaque animal représentant une année différente. Vous vous demandez peut-être ce qui est arrivé au chat assis sur la tête du bœuf. Eh bien, le rat le poussa dans la rivière avant qu'il n’atteigne l'autre côté. Il fut balayé vers l’autre rive. Depuis ce jour, les rats et les chats se livrent une guerre sans merci.