Proverbe chinois: Supporter des outrages sans sourciller

Texte français : Viviane
Le 09/09/2019

Le premier ministre LO Shide vécut sous le règne de l’Impératrice WU Zetian, de la dynastie Tang (18 juin 618 – 1er juin 907). Il était connu pour sa sagesse, sa tolérance et sa patience. Un jour, LO Shide alla rendre visite à l’Impératrice, accompagné de son confrère LI Zhaode. Remarquant que LO Shide avait des difficultés à marcher du fait de sa forte corpulence, LI Zhaode le traita de «cul-terreux!».  Au lieu de riposter, LO répondit calmement en souriant: «Effectivement, je suis un cul-terreux!»

 

L’Impératrice WU Zetian, de la dynastie Tang (18 juin 618 – 1er juin 907) (Image: Domaine public / Wikipedia)
L’Impératrice WU Zetian, de la dynastie Tang (18 juin 618 – 1er juin 907)
 

Plus tard, le frère cadet de LO Shide fut promu préfet de Daizhou. Avant son départ, LO lui dit: «Je suis premier ministre, et toi tu es maintenant un préfet. Nous sommes tous les deux très gâtés par la Cour et risquons d’attirer la jalousie. Que comptes-tu faire une fois en fonction pour honorer nos ancêtres?» Son frère s'agenouilla et lui dit: « À partir de maintenant, même si quelqu'un me crache au visage, je ne dirai rien, j’essuierai seulement mon visage, ainsi tu ne t’inquiéteras pas pour moi.»

LO lui répondit: «C’est justement ce qui me préoccupe. Si quelqu'un te crache au visage, cela signifie qu’il est fâché contre toi. Si tu essuies ton visage, il peut penser que tu considères cela comme une souillure, et que tu réponds à sa colère.Tu ne devrais pas t’essuyer; tu devrais au contraire supporter cet affront et garder le sourire.»

Vous penserez peut-être que LO était lâche? Mais ce n’était pas le cas! A 20 ans, il était déjà promu chef de la Police. Plus tard, l’Emprereur Gaozong le nomma diplomate pour négocier avec l'empire du Tibet. Grâce à ses négociations réussies, les conflits entre la dynastie Tang et l'empire du Tibet cessèrent pendant plusieurs années.

Plus tard, lorsque les Tubo revinrent attaquer la frontière, LO Shide les contra avec son armée et réussit successivement huit batailles.

Hormis toutes ces épopées glorieuses, LO fut un fonctionnaire honnête qui avait le don de reconnaître et de recommander les talents. Il conseilla à l’impératrice WU de nommer DI Renjie* comme premier ministre sans que celui-ci ne soit au courant. DI le tint même à l’écart à maintes reprises.

L’impératrice WU questionna un jour DI Renjie: «Pensez vous que LO Shide soit un homme de vertu?» DI Renjie répondit: «C'est un général prudent et fidèle à son poste. Mais je ne sais pas s’il s’agit d’un homme de vertu.»

L’impératrice WU poursuivit: «Pensez vous que LO Shide sache reconnaître les talents?» DI Renjie répondit: «J’ai une fois travaillé avec lui, mais je n’ai jamais entendu dire q’il savait apprécier les talents.»

L’impératrice finit par lui dévoiler le secret: «C’est justement LO Shide qui vous a recommandé comme premier ministre.» Elle lui montra la lettre de recommandation de LO Shide. Honteux, DI Renjie s’exclama: «Monsieur LO est un véritable homme de vertu. Il a été si tolérant avec moi, et je ne m’en suis même pas rendu compte.»

LO Shide était effectivement quelqu’un de tolérant et patient, c’est la raison pour laquelle il avait recommandé à son frère de supporter les humiliations sans sourciller. Cette histoire est à l’origine du proverbe chinois «Si quelqu’un vous crache au visage, laisser sécher, sans essuyer» (唾面自干; pinyin: tuò miàn zì gān). Ce n’est pas synonyme de lâcheté mais une grande qualité à chérir.

* Le roman «Détective Dee» est inspiré de cette histoire.