Les plantes et les animaux aussi ont des sentiments !

Texte français : Fetty Adler
Le 12/08/2019

Vos journées commencent et se terminent imprégnées de sentiments et toutes sortes de perceptions sensorielles et toutes vos décisions, volontaires et involontaires, sont régies par votre sens et vos sentiments. Cependant, combien prennent le temps de se demander si les plantes et les animaux ont aussi des sentiments? Nous vivons au milieu d'eux, et pourtant nous ne reconnaissons pas que les plantes et les animaux ont aussi des sentiments et des capacités sensorielles.


Qui prend le temps de se demander si les plantes et les animaux ont aussi des sentiments? (Image : Adina Voicu / Pixabay)
Qui prend le temps de se demander si les plantes et les animaux ont aussi des sentiments? (Image : Adina Voicu / Pixabay)
 

Voici quelques exemples pour montrer que les plantes et les animaux ont la capacité de ressentir et qu'eux aussi utilisent ce sens constamment, tout comme vous.
 

Les plantes peuvent sentir les choses

Tout comme vous utilisez vos sens pour juger votre environnement, par exemple en vérifiant s'il fait froid ou s'il pleut, les plantes sont aussi capables de juger leur environnement et de réagir en conséquence. Prenons par exemple deux plantes de la même espèce. Si l'un des arbres est planté dans une zone où la lumière du soleil est abondante et l'autre dans une zone ombragée où tous les autres facteurs sont constants, ce dernier poussera et même se courbera dans la direction de la lumière du soleil, contrairement à l'autre arbre, qui n'a pas besoin de changer sa forme en raison d'un accès facile au soleil. Kim Johnson, de la School of BioSciences de l'Université de Melbourne (Australie), a déclaré: «Les plantes sont constamment soumises à des stress environnementaux. Vous pouvez voir comment les plantes réagissent à ces stress physiques parce qu'elles changent de forme.»

 

Tout comme vous utilisez vos sens pour juger votre environnement, par exemple en vérifiant s'il fait froid ou s'il pleut, les plantes sont aussi capables de juger leur environnement et de réagir en conséquence. (Image: Dezalb / Pixabay)
Tout comme vous utilisez vos sens pour juger votre environnement, par exemple en vérifiant s'il fait froid ou s'il pleut, les plantes sont aussi capables de juger leur environnement et de réagir en conséquence. (Image: Dezalb / Pixabay)
 

Les plantes peuvent détecter et sentir les cycles météorologiques, même ceux à venir, et commencer le processus de chute automatique de leurs feuilles. Le tournesol est un excellent exemple de la capacité de la plante à détecter les tendances environnementales. Un bourgeon de tournesol est capable d'anticiper l'aube sans avoir besoin de vérifier l'heure ou de «regarder» le ciel. Au lever du soleil, le bourgeon de tournesol est orienté vers l'est et au coucher du soleil, il est orienté vers l'ouest. Les expériences suggèrent également que le bourgeon de tournesol est capable de corriger son mouvement s'il est déplacé, et qu'il est capable de se déplacer d'est en ouest, bien qu'après un certain temps.

Les plantes peuvent aussi sentir le toucher, et la plante carnivore Venus Flytrap en est un excellent exemple. Lorsqu'un petit insecte est assis sur ses feuilles, les feuilles se ferment automatiquement, emprisonnant l'insecte à l'intérieur. Cette caractéristique est spécialement adaptée à cette plante car il s’agit d’une espèce carnivore. Cependant, il montre que même sans vue, la plante est capable de capturer sa proie simplement grâce à sa conscience du toucher. Cette même capacité à sentir le toucher est présente chez d'autres espèces de plantes, car elles peuvent aussi se développer autour d'obstructions et changer leur trajectoire ou leur forme en conséquence.
 

Les animaux ont des sentiments

Il est plus facile de déterminer si les animaux ont des sentiments et des sens que les plantes simplement parce qu'ils sont plus visibles. Les animaux ont des yeux expressifs et sont également capables de communiquer en faisant des bruits qui reflètent leur humeur et leur anxiété. De plus, il existe de multiples exemples d'animaux exprimant leurs sentiments.

Karma, la vache, a été sauvée par The Gentle Barn en 2008 d'un environnement très abusif. Cependant, même après avoir été secourue, elle a continué d'être agitée et bouleversée par son environnement. Elle essayait même de s'échapper de son nouveau refuge. Après une inspection plus poussée, les sauveteurs de l'écurie Gentle Barn se sont rendu compte que pendant le sauvetage, elle avait été séparée de son veau. Alors qu'elle était réunie avec son bébé, les sauveteurs ont saisi l'instant présent pour montrer à quel point le lien maternel d'une vache peut être fort, et semblable au nôtre.

Un autre grand exemple des sentiments des animaux est leur sens de l'amitié, qui dépasse étonnamment le cadre des espèces. Une chèvre et un âne, M. G. et Jellybean, étaient devenus les meilleurs amis du monde alors qu'ils vivaient sous la responsabilité d’un propriétaire négligent. Cependant, au cours de leur sauvetage, les deux ont été séparés. M. G, la chèvre, a été emmené à l'Animal Place. À l'Animal Place, M. G. était continuellement déprimé, triste et refusait même de manger ou de s’intéresser aux personnes et aux autres animaux qui s'y trouvaient. Finalement, Animal Place a décidé de réunir les deux animaux et cette réunion est une belle histoire sur la façon dont l'amitié entre les animaux est aussi importante qu'elle l'est pour nous.