La musique classique a un effet thérapeutique sur le corps humain

Texte français : Fetty Adler
Le 05/07/2019

La musique a un effet bénéfique sur notre santé. Les sons positifs issus d’une musique douce possèdent des pouvoirs de guérison et d’harmonisation du corps et de l'esprit.

 

Les anciens croyaient que les 5 tonalités du système musical pentatonique, (à savoir le palais, le marchand, la corne, le signe et la plume) étaient en correspondance avec les cinq organes internes (rate, poumon, foie, cœur et reins). (Image : Epoch Times)
Les anciens croyaient que les 5 tonalités du système musical pentatonique, (à savoir le palais, le marchand, la corne, le signe et la plume) étaient en correspondance avec les cinq organes internes (rate, poumon, foie, cœur et reins).

 

Edith Zook, une américaine âgée de 83 ans souffrant d’arythmie, (troubles du rythme cardiaque) a soudainement perdu connaissance et a du être hospitalisée. Le 15 janvier 2006, elle a subi une chirurgie cardiaque à Urbana, dans l’Illinois. Pendant l'opération, un harpiste a interprété le Canon en ré majeur de Pachelbel, utilisant cette musique classique comme traitement adjuvant. Le médecin d’Edith Zook, Abraham Kocheril, avait découvert que la fréquence du son produit par la vibration de la harpe pouvait ajuster efficacement le rythme cardiaque. Effectivement, le rythme cardiaque d’Edith a  ralenti et est devenu régulier.

Certains patients ne répondant pas à toutes sortes de différentes stimulations réagissent pourtant à la musique. En effet la sensibilité des nerfs à la musique et à la douleur est identique; les médecins utilisent donc la musique pour atténuer les douleurs liées à l’accouchement, aux soins dentaires, mais aussi pour soulager les symptômes du cancer et diminuer les effets secondaires des traitements du cancer.

 

Des études ont confirmé que la musicothérapie peut contribuer à améliorer le rythme cardiaque, le comportement alimentaire et le sommeil des prématurés ; elle peut aussi aider les patients victimes d'AVC et de lésions cérébrales à retrouver leurs capacités langagières. (Image : Epoch Times)
Des études ont confirmé que la musicothérapie peut contribuer à améliorer le rythme cardiaque, le comportement alimentaire et le sommeil des prématurés; elle peut aussi aider les patients victimes d'AVC et de lésions cérébrales à retrouver leurs capacités langagières. 
 

Tout cela se réfère à la compréhension de la musique par les anciens chinois. Ils avaient compris que la musique traditionnelle avait le pouvoir de purifier l'âme, d'ajuster le corps et l'esprit, de favoriser la santé et de guérir les maladies.

Le caractère chinois original « 药 » (médecine) était en fait le caractère chinois « 草 » (herbe) ajouté en haut du caractère chinois « 乐 ». (musique), symbolisant le fait que la musique peut guérir comme l'herbe, considérée comme un médicament.

La musique chinoise utilise le système musical à 5 tons (Kung, Shang, Chiao, Chih, et Yue). Selon la médecine chinoise, n'importe lequel de ces cinq tons peut affecter les organes internes d'un être humain et pourrait agir comme un mécanisme régulateur. Le palais, le marchand, la corne, le signe et la plume sont l'équivalent du do,ré,mi,sol,la, de la musique occidentale. Ils correspondent aux cinq organes internes du corps humain - la rate, le poumon, le foie, le cœur et les reins, qui correspondent à leur tour aux « cinq émotions » - la pensée, la tristesse, la colère, la joie et la peur.

Le système musical à cinq tons peut ajuster les cinq organes internes à travers les cinq émotions. Par exemple, le ton du marchand dégage les poumons; il aide à prévenir les rhumes et à améliorer la capacité respiratoire. Dans le même temps, les poumons contrôlent la tristesse car tout chagrin blessera les poumons. Ainsi, écouter de la musique composée  avec le ton du marchand sera très bénéfique pour votre humeur.

 

L’étude spécifique de la musique classique chinoise, montre son influence bénéfique sur les personnes qui la pratiquent ou l'écoutent. (Image : IQRemix du Canada via flickr CC BY-SA 2.0)
L’étude spécifique de la musique classique chinoise, montre son influence bénéfique sur les personnes qui la pratiquent ou l'écoutent. (Image : IQRemix du Canada via flickr CC BY-SA 2.0)
 

Cependant, toute la musique n'est pas bonne pour la santé. La musique moderne - comme le heavy metal, le hip hop et le punk -  ne contribue pas à la santé humaine. Vladimir N. Anisimov, médecin scientifique russe, a réalisé en 2014 une étude auprès de 8 775 musiciens et a constaté que les stars du rock ont une espérance de vie plus courte, atteignant respectivement 43,6 ans en moyenne pour les hommes et 37,6 ans pour les femmes. Par ailleurs, parmi les cinq professions dont l’exercice peut  allonger l’espérance de vie jusqu’à 90 ans, quatre d'entre elles se référaient au métier de musicien classique, à savoir les harpistes, les compositeurs, les violonistes et les violoncellistes.

Des recherches menées à l'Université de Californie à Berkeley ont également confirmé que les personnes qui s'adonnent au heavy metal et au hip hop ont l’espérance de vie la plus courte comparée à celle de leurs homologues américains.

Traduit du chinois par Chua BC