La performance GDP chinoise du premier trimestre ne devrait pas duper les investisseurs

Texte français : Daniel
Le 24/05/2019

Quand la Chine a édité ses données GDP pour le premier trimestre 2019, la plupart des économistes ont été surpris. Le pays a réalisé mieux que les attentes. La croissance GDP du trimestre de Janvier-Mars a été fixée a 6,4 pour cent, battant les estimations qui prévoyaient une croissance de 6.0 - 6.3 pour cette période. Alors que cela apportait quelque réconfort aux marchés, les experts ont averti que les investisseurs ne devraient pas être dupés par ces données, puisque les pressions de ralentissement sur l’économie chinoise sont toujours actives.


Dupés par un mini-boom?

«L’économie nationale a apprécié une performance stable avec des facteurs de croissance positifs, et une plus grande attente et confiance des marchés», a dit Mao Shengyong, porte parole du Bureau National des Statistiques dans une déclaration (Business Today). Les chiffres de GDP, meilleurs que prévus, ont boosté le moral du marché, avec quelques uns prétendant que l’économie chinoise continuera avec ce taux de croissance pour le reste de l’année. Cependant, ceci n’est qu’un optimisme aveugle qui néglige les diverses pressions à la baisse sur l’économie chinoise.

 

La croissance GDP chinoise a été meilleure que prévue pour Q1-2019.
La croissance GDP chinoise a été meilleure que prévue pour Q1-2019. (Image:John_Appleseed / Pixabay)

 

Par exemple, la guerre commerciale entre l’Amérique et la Chine est toujours en cours. De ce fait, les industriels des pays asiatiques sont nerveux sur leurs perspectives. En fait, l’index industriel PMI de ces pays pour mars continue de rester sous le niveau des 50, indiquant que le secteur est en repli. Si cela continue, de nombreuses personnes pourraient être au chômage et mettre des tensions additionnelles sur l’économie. 

Les citoyens ressentent également la restriction d’un futur incertain et ont réduit leurs dépenses. L’importation d’automobiles et de pièces détachées a chuté de plus de 15 pour cent d’une année sur l’autre au premier trimestre. Les ventes de smartphones dans le pays ont chuté de 12 pour cent l’an dernier. Effrayé par la réduction des dépenses des consommateurs, le gouvernement élabore un plan pour booster les ventes de voitures, d’appareils domestiques, et de smartphones. Malgré ces données négatives, comment le GDP Chinois a t'il pu réaliser une performance meilleure que prévue?

La réponse peut résider dans le stimulus du gouvernement. En injectant de l’argent dans l’économie, Beijing semble avoir trafiqué quelques secteurs pour surperformer. Mais c’est seulement une solution à court terme avec des résultats à court-terme. Aussitôt que les effets du stimulus se dissipent, les pressions de l’économie réelle vont à nouveau rabaisser l’économie. Un rapport des nations de l’Organisation pour la coopération et le développement de l’économie (OCDE) a averti le gouvernement chinois contre l’injection excessive d’argent dans l’économie domestique.

 

Le gouvernement Chinois veut booster la consommation sur des choses telles que les smartphones et les appareils domestiques.
Le gouvernement Chinois veut booster la consommation sur des choses telles que les smartphones et les appareils domestiques. (Image : FirmBee / Pixabay)

 

«Le stimulus sur l’infrastructure pourrait élever la croissance au dessus de l’horizon de projection, mais il pourrait mener à une autre accumulation de déséquilibres et à une mauvaise allocation du capital, et ainsi à une croissance plus faible à moyen terme… Les risques du stimulus accroissent à nouveau la dette du secteur des entreprises et, plus généralement, inversent le progrès de la réduction de la dette» a mentionné le rapport de l’OCDE (Reuters).


Falsification de données

Un autre gros problème avec le GDP chinois est que les statistiques officielles peuvent être assez trompeuses. Le gouvernement est connu pour truquer les données afin de présenter une image «tout est en ordre” au public et au monde. Par exemple, le secrétaire du parti de Liaoning a admis en 2017 qu’ils ont exagéré le GDP de 2016 pour la province, de plus de 23 pour cent. L’année passée, l’administration de la Mongolie Intérieure a révisé à la baisse ses revenus de 2017 de plus de 14%.

 

Le gouvernement est connu pour truquer les données afin de présenter une image “tout est en ordre” au public et au monde.
Le gouvernement est connu pour truquer les données afin de présenter une image “tout est en ordre” au public et au monde. (Image:123RF)

 

 «Les pratiques répandues de falsification de données pourrait avoir de sérieuses implications sur les développements économiques et sociaux locaux, et amener les investisseurs locaux et étrangers à faire de coûteux mauvais calculs. Elles ont également la possibilité de déclencher un mécontentement social, puisque la forte hausse (non existante) des revenus a soulevé des attentes non réalistes et inévitablement amènerait un grand désarroi parmi les résidents,» selon le South China Morning Post.

De nombreux économistes s'interrogent depuis longtemps sur la précision des données du gouvernement chinois. En fait, Christopher Balding, professeur à l’université Fulbright au Vietnam, pense que l’on devrait regarder les données telles que la consommation électrique des entreprises, afin d’avoir une image réelle de l’économie chinoise.