Une entrevue rare avec le Grand Maître dans l’art de la fabrication de l'épée

Texte français : Swan et Anne
Le 22/04/2019

Zhang Sanfeng est connu comme le fondateur du Tai Chi, ou Tai-chi-chuan, qui est un art martial chinois interne pratiqué à la fois pour son entraînement à l’autodéfense et pour ses bienfaits sur la santé. Le terme Tai-chi fait référence à une approche des forces du yin et du yang, liée au contrôle des mouvements de l’ensemble, et allant vers l’équilibre. On dit que la plupart des compétences de Zhang Sanfeng lui ont été enseignées au cours de ses rêves, et se sont transmises jusqu’à aujourd’hui. Ce qui suit présente un autre cas de compétences acquises au cours de rêves.


Maître dans l’art de la fabrication de l'épée

Les épées fabriquées par Chen Shicong, célèbre armurier taïwanais, sont non seulement capables de briser la pierre, mais aussi de reprendre immédiatement leur forme après avoir été courbées. L'épée est un instrument utilisé par les bouddhistes et les taoïstes depuis l'antiquité. Lorsque Chen Shicong a conçu son épée, les compétences en matière de fabrication d'épée, en Chine, étaient perdues depuis plus de 3 000 ans.

 

Une épée fabriquée par Chen Shicong,  célèbre armurier taïwanais. (Image: Sun Yiying / The Epoch Times)
Une épée fabriquée par Chen Shicong, célèbre armurier taïwanais. (Image: Sun Yiying / The Epoch Times) 

 

Chen Shicong a fait des recherches approfondies avant de commencer son métier; il a expliqué que certaines de ses techniques les plus complexes lui ont été enseignées au cours de ses rêves. Les fabricants d’épées professionnels, tels que Chen Shicong, vénèrent Ouyezi, le fondateur chinois de l'épée en acier. En fait, tant qu'il maintenait un cœur sincère et spirituel, les images dans ses rêves lui enseignaient des techniques de fabrication de l'épée, perdues depuis longtemps. Les compétences les plus importantes transmises à Chen Shicong dans ses rêves étaient la capacité de forger l'épée du roi, une épée exceptionnelle dont le secret de fabrication avait été perdu pendant de nombreuses années. On dit que c'est un instrument des quatre Grands Gardiens Divins.

 

Chen Shicong explique les éléments-clés de l’une de ses épées. (Image: Matthew Robertson / The Epoch Times)
Chen Shicong explique les éléments-clés de l’une de ses épées. (Image: Matthew Robertson / The Epoch Times)

 

Chen Shicong ressent le besoin de méditer avant de concevoir ses épées. Il affirme: «Il y a deux types d'épées, l'une vivante et l'autre morte. L'épée vivante absorbera l'énergie des gens, et l'essence du Soleil et de la Lune, dans le processus de moulage. La qualité de l'épée dépend entièrement de la culture spirituelle de son fabriquant