Les foulards rouges passent (presque) inaperçus dimanche 7 avril

Le 11/04/2019
Le rassemblement des « Foulards rouges » destiné à dénoncer les violences des Gilets jaunes et soutenir le président Emmanuel Macron a fait un flop retentissant ce dimanche à Paris.
Le rassemblement des « Foulards rouges » destiné à dénoncer les violences des Gilets jaunes et soutenir le président Emmanuel Macron a fait un flop retentissant ce dimanche à Paris.
 

Si samedi 6 avril, les gilets jaunes ont signé leur XXI acte, les foulards rouges ont également souhaité se mobiliser.

Pour ceux qui n’en auraient pas entendu parler, le mouvement des foulards rouges a été créé afin de s’opposer aux gilets jaunes et affiche un mécontentement qui se voudrait national: les gilets jaunes ne représenteraient pas les Français selon ces manifestants.

Sur le site officiel des foulards rouges, on lit donc: «stop au mouvement des gilets jaunes», ou encore: «marre de la violence», «stop à cette violence».

Ce mouvement, qui se dit apolitique (mais dont certains organisateurs sont macronistes), prône le respect des institutions, des monuments français, et des valeurs de la république (comme d’ailleurs l’immense majorité des Gilets jaunes). Enfin, les foulards rouges prétendent eux aussi représenter tous les français.

Pourtant, dimanche 7 avril, à peine une soixantaine de manifestants se retrouvait place de la Bastille. Un échec cuisant pour le mouvement qui a du annuler la manifestation.