Les secrets de longévité d'un homme d'exception

David Jirard
Le 06/02/2019
Zhouyou Guang vient d'avoir 111 ans. Il est reconnu comme le père du pinyin, l'alphabet phonétique chinois.

 

Zhouyou Guang vient d'avoir 111 ans. Il est reconnu comme le père du pinyin, l'alphabet phonétique chinois et a rencontré Albert Einstein à deux reprises. Dans sa jeunesse, il était professeur d'économie et expert en finance.

 

Par rapport à ses réalisations, sa longévité est encore plus étonnante. Des livres qu'il a écrits après l'âge de 100 ans ont été publiés, et maintenant à 111 ans, il insiste pour continuer son travail. Son esprit est très clair et il a une bonne vision. Parlant de sa longévité, il résume cinq choses qui peuvent tous nous aider à vivre plus de 100 ans. Voici les secrets de sa longévité qui vous surprendront par leur simplicité.

 

1. La plupart des gens ne meurent pas de faim, mais de suralimentation

Ne mangez pas trop si vous voulez vivre longtemps.

J'ai parlé à un consultant médical à Shanghai et il m'a dit que la plupart des gens ne meurent pas de faim, mais sont empaillés à mort. Comme le dit l'adage : «Les maladies passent par la bouche.»

L'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie et le diabète en sont de bons exemples. Mon régime alimentaire se compose d'œufs frais, de légumes, de produits laitiers, de tofu et de deux tasses de thé, une le matin et une l'après-midi.

 

2. Restez calme et ne vous mettez pas en colère


Les gens ont besoin de prendre le temps d'être calmes et de réfléchir dans un endroit calme. 

 

Restez tranquille - ne vous fâchez pas. (Image gracieuseté de Kay Rubacek)
Restez tranquille - ne vous fâchez pas. (Image de Kay Rubacek)

 

Je ne m'intéresse pas aux biens du monde et je prends tout à la légère. Les biens du monde apportent la souffrance. Il y a de nombreuses années, j'étais insomniaque et je ne pouvais pas dormir. Pendant la révolution culturelle, j'ai été envoyé à la campagne, et cette expérience a guéri mon insomnie pour de bon. Donc ma femme et moi croyons tous les deux aux «bénédictions déguisées». Quoi qu'il arrive, nous restons calmes et ne nous fâchons jamais et ne perdons jamais le sommeil à cause de cela.

 

3. Vivez une vie simple

Simplifiez-vous la vie.

Ma vie est simple : je dors, je mange, je lis et j'écris. Chaque mois, je publie un article dans le journal. Je porte des vêtements simples, je ne voyage pas. J'écris à la maison, je bois du thé, je lis et je pratique l'«auto-cultivation».

Un mode de vie simple et tranquille peut mener à la longévité. 

Je n'étais pas en très bonne santé dans ma jeunesse : j'avais la tuberculose et je souffrais également de dépression. Quand je me suis mariée, ma mère a consulté une diseuse de bonne aventure, et elle a dit que nous ne vivrions que 35 ans. Je pense que la voyante avait raison, mais puisque nous avions changé nos vies, notre destin avait changé aussi.

Je mène une vie très régulière, et je ne mange pas ce dont je n'ai pas besoin. Je ne fume ni ne bois d'alcool fort. Laissez glisser les petites choses, pour que lorsque les temps deviennent durs, vous puissiez facilement y faire face.

 

4. Dans la vieillesse, dites «non» à trois choses

Les trois choses que je refusent de faire sont les suivantes: pas de testament, pas de fête d'anniversaire et pas de fête du Nouvel An. Sans testament, toute la famille restera harmonieuse ; sans fête d'anniversaire, je peux oublier mon âge ; et ne pas célébrer la nouvelle année garde la vie calme et paisible. La vie quotidienne doit être aussi simple que possible, tout comme les besoins quotidiens.

 

5. Favoriser l'amour et le respect entre époux

Quand ma femme était en vie, elle aimait boire du thé et moi du café. Chaque fois que nous buvions du thé et du café, nous levions nos tasses pour trinquer.

Un acte aussi simple peut favoriser le respect entre les époux ; il apporte paix et stabilité à la famille. Quand un couple est harmonieux, leur cœur reste joyeux et en bonne santé.



Traduit par Yi Ming et Fetty Adler.