Culture New age, canalisation et « cultivation authentique »

Le 20/01/2019

Dans le domaine de la spiritualité, la canalisation est un processus par lequel une personne communique avec d’autres entités et leur permet de prendre le contrôle de son corps et de son esprit.
Par la canalisation, on peut apparemment entrer en contact avec des anges, des esprits bénéfiques, des « maîtres ascensionnés » et ainsi de suite. Mais la poursuite de cette forme de communication comporte de nombreux dangers. Peut-être devriez-vous lire ce qui suit avant de décider de poursuivre dans cette voie.

 
 La canalisation est un processus par lequel une personne communique avec d'autres entités et leur permet de prendre le contrôle de son esprit et de son corps. (Image : pixabay/CC0 1.0).
La canalisation est un processus par lequel une personne communique avec d'autres entités et leur permet de prendre le contrôle de son esprit et de son corps. (Image : pixabay/CC0 1.0).

 

Notions de base sur la canalisation et les dangers

Il existe trois types de canalisation, selon les « experts ». La plus courante est la canalisation automatique, qui implique une inspiration créative soudaine de la part des artistes. Un écrivain peut attendre pendant plusieurs semaines sans achever ne serait ce qu’une seule page de son roman. Mais une nuit d'inspiration peut permettre à l'auteur de terminer plusieurs chapitres en quelques heures. Ces explosions de créativité sont le résultat d'une canalisation automatique, où la personne se connecte inconsciemment à son autre moi, également appelé conscience auxiliaire ou secondaire.

Le deuxième type de canalisation est la canalisation consciente. Ici, le « canal » reste conscient de ce qui arrive à son corps et à son environnement. Cependant, il permet à d'autres entités de transmettre des messages à travers leur corps. Le « canal »
a un contrôle total sur lui-même, ce qui signifie qu'il peut choisir de ne pas transmettre le message, de le modifier ou de mettre fin à la session quand il le souhaite.

Bien que dans la littérature populaire et « new age », la canalisation puisse se montrer ludique, ce n'est pas toujours le cas dans la réalité. Les conséquences peuvent se révéler parfois fâcheuses pour le « canal » car il n'est qu'un médium. Permettre à d'autres entités de posséder votre corps aussi bien que votre esprit revient au final à leur abandonner toutes vos facultés. Il y a de nombreuses entités autour de vous ; pensez-vous vraiment savoir et connaître qui vous allez canaliser ? Pouvez-vous vraiment contrôler ce phénomène une fois commencé ? Savez-vous vraiment s'ils vont partir, et s'ils décident de rester contre votre volonté ?

Enfin, la canalisation de transe est l'opposé de la canalisation consciente. Au cours du processus, le « canal » permet à une entité de contrôler complètement son corps. En conséquence, la personne n'a aucune idée de ce qu'elle fait pendant que l'entité utilise son corps et son esprit. Une fois la session terminée, l'entité quitte le corps et le « canal » reprend conscience. Cependant, la personne restera ignorante des actions entreprises pendant la « possession ».

Et c'est là que réside le danger potentiel de canalisation. Si vous ne faites pas attention à qui vous avez affaire, vous pourriez finir par faire confiance à une entité négative qui peut dominer votre corps. C'est une perspective terrifiante.

C'est pourquoi il est conseillé de ne pratiquer la canalisation qu'une fois que vous vous êtes développé spirituellement à un haut niveau. Mais une fois que vous vous êtes cultivé à un point où vous possédez la capacité de canaliser, vous réaliserez peut-être que canaliser n'est pas seulement préjudiciable, mais cette envie est née de l'ignorance et des égarements. Qui, sain d'esprit, abandonnerait son corps et son esprit à d'autres entités ?


 

La vraie cultivation

Si, en tant qu'individu, vous souhaitez vous développer vers des niveaux de conscience plus élevés, les anciennes voies de sagesse nous enseignent de cultiver et pratiquer sous la direction d'un maître. Mais à l'ère de la marchandisation du monde, où trouver un  maître sincère et compétent ? 

C'est un peu délicat parce que les plus purs et les plus malfaisants se répandront certainement en même temps. Cela se produit parce que les grands maîtres descendent pendant les périodes de tourmente – quand l’humanité est descendue au plus bas. 

Un critère serait d’observer le maître et ses disciples. Comment se comportent-ils ? A quoi accordent-ils de l'importance ? Vous pouvez approfondir l’enseignement du maître. Est-ce qu'ils vous demandent de vous concentrer sur la cultivation de votre vertu ou de chercher à l'extérieur ? Les enseignements sont-ils fondés sur des qualités universellement acceptées d'intégrité, de compassion, de patience, d’endurance , de renoncement aux désirs matériels et de renforcement de la confiance en soi ?

Le maître enseigne-t-il une science supérieure et ouvre-t-il votre esprit à de nouvelles possibilités et à des normes plus élevées pour gérer vos affaires quotidiennes ? Si vous trouvez un maître qui remplit ces critères, alors vous vous êtes peut-être trouvé un vrai maître, sous lequel vous pouvez commencer votre voyage dans la « cultivation ». 

Chaque période de temps est accompagnée de son maître. Depuis 1992, une pratique du qigong chinois ne cesse de gagner en popularité dans le monde entier : il s'agit du Falun Dafa, et son maître est M. Li Hongzhi. Le Falun Dafa est pratiqué dans plus de 100 pays par plus de 100 millions de personnes de toutes cultures et âges. Le Falun Dafa demande aux personnes qui le pratiquent qu'ils respectent la Vérité, la Bienveillance et Tolérance.  

À moins d'avoir de fortes connaissances et capacités, il vaut mieux se méfier des activités comme la canalisation. Bien qu'elle puisse sembler inoffensive en surface, en approfondissant, c’est un tableau tout différent qui apparaît.  

 

Depuis 1992, une pratique du qigong chinois ne cesse de gagner en popularité dans le monde entier : elle est connue sous le nom de Falun Dafa, et son maître est M. Li Hongzhi. (Image : longrekhome via flickr CC BY 2.0)
Depuis 1992, une pratique du qigong chinois ne cesse de gagner en popularité dans le monde entier : elle est connue sous le nom de Falun Dafa, et son maître est M. Li Hongzhi. (Image : longrekhome via flickr CC BY 2.0)