Liu Qian : le taoïste dévoué

Texte français: Lia Suzuran
Le 28/12/2018

Liu Qian était le frère aîné du Premier ministre Liu Zhan de la dynastie Tang. La famille de Liu Qian était pauvre, ce qui ne l’empêchait pas d’étudier le taoïsme. Un jour, un taoïste de passage remarqua que Liu était un être exceptionnel. Il demanda à Liu Qian s’il connaissait la cultivation du Tao. Liu Qian répondit : « Oui, mais ma nature mondaine et mes prédispositions ne sont pas bonnes, comment pourrais-je apprendre? » Le taoïste déclara : « Nous pourrions apprendre l’un de l’autre. » Liu dit alors : « Ce serait un grand honneur. » Liu devint le disciple du taoïste et le suivit dans la montagne Luofu.

Dans sa jeunesse, Liu Qian était surnommé Yi Ge et avait étudié avec son frère, Liu Zhan. Liu Qian admirait ce qui avait un caractère noble, tandis que Liu Zhan rêvait de devenir fonctionnaire. Liu Qian annonça à Liu Zhan : « Je ne passerai pas l'examen national pour devenir fonctionnaire. Je veux vivre reclus dans la forêt. Après avoir passé l'examen, tu t’occuperas des affaires du monde. Cependant, une fois riche et privilégié, prends garde. Dans quarante ans, tu comprendras. »  Liu Zhan rétorqua : « L'immortalité me semble inaccessible. De nombreux anciens empereurs l'ont également attendue et désirée, mais aucun d'entre eux ne l'a réellement obtenue. Il est plus facile d'être fonctionnaire à la cour impériale. » Après cela, Liu Qian se consacra à la cultivation du Tao en ermite dans la montagne Luofu. Quant à Liu Zhan, il réussit l’examen officiel et s’éleva dans la société jusqu'à devenir Premier ministre. Il était réputé pour sa prudence.

 

Liu Qian se consacra à la cultivation du Tao en ermite dans la montagne Luofu. (Image : The Epoch Times)
Liu Qian se consacra à la cultivation du Tao en ermite dans la montagne Luofu. (Image : The Epoch Times)
 

Quelques années plus tard, Liu Zhan perdit son poste et fut exilé à Rinan. Il traversa Guangzhou et son bateau passa une nuit au port de Chaotai. Subitement, un jeune homme portant des habits en coton s’approcha du bateau, et demanda à voir Liu Zhan. Il pleuvait à verse. Pourtant, les vêtements et les chaussures du jeune homme étaient complètement secs. Quand le serviteur de Zhan lui demanda de se présenter, il répondit : « Annonce simplement à Liu Zhan que Yi Ge l’attend. »

Quelle ne fut la surprise de Liu Zhan de voir son frère aîné. On aurait dit qu’il avait 20 ans. Liu Zhan, lui, avait déjà les cheveux gris et paraissait vieux. Une foule de sentiments contradictoires, mêlant joie et chagrin, l’envahit à la vue de son frère, qui n’avait pas vieilli.

Liu Qian déclara : « Tu es mon frère, et je te porte une sincère affection. Te souviens-tu de ce que je t’ai dit il y a quarante ans ? » Liu Zhan soupira, très ému, et demanda : « Est-ce trop tard pour commencer le chemin de la cultivation ? »  Liu Qian répondit : « Tu es déjà riche et tu appartiens à la noblesse. Je crains que tu n’éprouves des difficultés à t’en détacher l’esprit tranquille. Que ton frère se transforme en divinité ne te donnera pas le salut. Je suis venu aujourd'hui pour te dire au revoir, pas pour te sauver. » Les deux frères restèrent sur le bateau et parlèrent longuement. Enfin, une nuit, Liu Qian disparut.

De temps en temps, les gens apercevaient Liu Qian dans la montagne Luofu. Liu Zhan est mort à l'endroit où il a été exilé.

(Source : Biographies of the Immortals (Suite))