Les 6 sommets à gravir pour les adeptes de la montagne

Par Vision Times
Le 10/02/2020

 

L'effort réalisé pour escalader une montagne est sans conteste récompensé par le point de vue unique depuis le sommet. (Image : pixabay / CC0 1.0)
L’effort réalisé pour escalader une montagne est sans conteste récompensé par le point de vue unique depuis le sommet. (Image : pixabay CC0 1.0)
 

L’ascension d’une montagne est sans nul doute une expérience éprouvante. Mais une fois le sommet atteint, le panorama justifie tous ces efforts. Pour les globe-trotteurs et ascensionnistes, voici six montagnes susceptibles de fortement vous intéresser.

1. Le mont Everest

Il s’agit du plus haut sommet du globe au-dessus du niveau de la mer. Il est donc à découvrir ne serait-ce qu’une fois dans sa vie. «Situé à la frontière entre le Népal et le Tibet, on accède au mont par ces deux pays… Les périodes les plus propices pour visiter le camp de base ou escalader le mont se situent entre avril et juin, ou entre septembre et novembre. Durant ces périodes, les températures seront relativement élevées et lendroit sera plutôt sec.», selon Travelogy India.

Cependant, il est à retenir que l’ascension de ce sommet nécessite plus d’un an de préparation. Cela permet de s’assurer que vous avez les conditions mentales et physiques requises pour achever la montée. Comme il est particulièrement élevé, de nombreuses personnes se sont perdues ou sont décédées, leurs corps n’ayant jamais été retrouvés. Mais ceux qui réussissent son ascension peuvent fièrement prétendre faire partie d’une petite poignée de personnes qui y sont parvenues ! Et même si vous ne parvenez pas à grimper jusqu’au sommet, la totalité de la chaîne de montagnes est si belle qu’elle vaut le déplacement.

2. Le mont Cervin

Cette montagne est située à la frontière entre l’Italie et la Suisse. Bien que le mont Cervin ne soit pas le plus haut sommet d’Europe, il reste exceptionnel de par son étonnante forme pyramidale. Il se situe à environ 4 478 mètres au-dessus du niveau de la mer. Cependant, la plupart des gens ne franchissent pas le seuil des 2 000 mètres d’altitude, car au-delà, les risques se multiplient.

 

Le Cervin est exceptionnel de par son étonnante forme pyramidale. (Image : Zacharie Grossen / wikimedia CC BY-SA 3.0)
 Le Cervin est exceptionnel de par son étonnante forme pyramidale. (Image : Zacharie Grossen / wikimedia CC BY-SA 3.0)
 

3. Le Mont Logan

Le mont Logan est la plus haute montagne du Canada et se trouve dans le parc national de la réserve de Kluane. Il est le «deuxième sommet le plus élevé dAmérique du Nord et possède la plus grande circonférence à la base, de toutes les différentes chaînes de montagnes du monde… Les randonneurs peuvent s’y aventurer pour y vivre une expérience au coeur de forêts denses, de rivières glacées, de paysages pittoresques, danimaux sauvages et de myriades d’espèces d'oiseaux. En raison de son activité tectonique, le mont Logan continue de sélever même à l’heure actuelle», selon le Travel Triangle.

4. Kirkjufell

Situé en Islande, Kirkjufell est couramment appelé la «montagne de l'église». C’est le site le plus photographié d’Islande en raison de son incroyable beauté. Les chutes d’eau et les plages qui entourent Kirkjufell ne font que renforcer son attrait. Si vous êtes un fan de Game of Thrones, vous serez ravi d’apprendre que la montagne apparaît dans quelques scènes de la série.

 

Kirkjufell est le site le plus photographié d'Islande. (Image : Anjali Kiggal / wikimedia CC BY-SA 4.0)
Kirkjufell est le site le plus photographié d’Islande. (Image : Anjali Kiggal / wikimedia CC BY-SA 4.0)
 

5. Le pic Bogda

«Le pic Bogda est la plus haute crête recouverte de neige éternelle, d’un peu plus de trois kilomètres de long, savançant dans la chaîne de montagnes Tian Shan dAsie centrale, un site protégé par lUNESCO. Ce qui le rend encore plus remarquable, cest que le périmètre nord de la montagne débouche dans la dépression de Turpan, un creux terrestre situé à environ 500 pieds sous le niveau de la mer», selon Green Global Travel. Ses flancs sont très raides, avec une pente de 70 à 80 degrés par endroit. De ce fait, son ascension représente un grand défi pour certaines personnes.

6. Denali

Avec plus de 6 190 mètres d’altitude, il s’agit du plus haut sommet d’Amérique du Nord. Situé dans le parc national de Denali en Alaska, il portait, jusqu’en 2016, le nom de Mont Mac Kinley. Il a ensuite repris le nom de Dénali que les indigènes lui avaient donné à l’origine, bien avant que la région ne soit colonisée par les Européens. L’été demeure le moment le plus opportun pour visiter le parc et vous pourriez réaliser des photos de la montagne et des forêts environnantes dignes d’une carte postale.


Traduit par Swanne

Version en anglais : 6 Mountaintops Every Travel Enthusiast Must Conquer