Pourquoi les parents devraient imposer des limites strictes pour regarder la télévision

Texte français : Anne et Swan
Le 11/09/2019

On dit depuis longtemps que les parents devraient limiter l'exposition de leurs enfants aux émissions de télévision. L'importance de surveiller le type d'émissions que les enfants regardent a également été soulignée. Et les raisons d'un contrôle aussi strict du comportement des enfants devant la télévision sont très simples – pour s'assurer qu'ils ne sont pas influencés par des habitudes négatives montrées dans les émissions de télévision.
 

Le fait de limiter la télévision permet de s'assurer que les enfants ne seront pas influencés par des habitudes négatives affichées à la télévision. (Image : Mojzagrebinfo / Pixabay)
Le fait de limiter la télévision permet de s'assurer que les enfants ne seront pas influencés par des habitudes négatives affichées à la télévision. (Image : Mojzagrebinfo / Pixabay)

Exposition précoce aux mauvaises habitudes

Grâce aux émissions de télévision, les enfants sont exposés très tôt à des choses comme la drogue, l'alcool, le sexe, etc. Cela n'aurait pas été possible autrement. Les émissions de télévision qui présentent les héros comme des gens qui ont l'air «cool» lorsqu'ils consomment de la drogue, ont des relations sexuelles sans lendemains et commettent des actes d'une violence extrême laissent dans l'esprit des enfants l'impression que ces actes sont acceptables.

Une étude montre que les enfants qui regardent constamment la télévision ont plus de chances d'obtenir une condamnation criminelle à l'âge adulte. Selon l'étude, pour chaque heure passée à regarder la télévision pendant les nuits de semaine, le risque de commettre une action criminelle augmentait de 30 pour cent.

Richard Gallagher, professeur de psychiatrie au Centre médical Langone de l'Université de New York, a déclaré à Everyday Health: «Je pense que les enfants qui regardent trois heures de télévision entre 5 et 7 ans sont probablement des enfants à qui on ne fait pas la lecture et avec qui on ne joue pas souvent... Ils n'obtiennent peut-être pas le genre d'information qui leur permettrait de contrôler leur comportement.»

Une équipe de recherche japonaise a également découvert qu'une consommation excessive de télévision avait la capacité de modifier la structure du cerveau. Et chez les enfants, cela pourrait entrainer des tendances au développement de certains comportements pour la vie. C'est pourquoi les psychologues pour enfants préconisent une réglementation parentale stricte sur le type de contenu que les enfants regardent.

 

 Une équipe de recherche japonaise a également découvert qu'une consommation excessive de télévision avait la capacité de modifier la structure du cerveau. (Image: ZimZamZulu / Pixabay)
Une équipe de recherche japonaise a également découvert qu'une consommation excessive de télévision avait la capacité de modifier la structure du cerveau. (Image: ZimZamZulu / Pixabay)

Vision du monde déformée

Une autre influence négative énorme de la télévision est qu'elle présente une vision très déformée et exagérée du monde qui a peu à voir avec la réalité. Les enfants ne sont pas exposés à la réalité du monde. Ils vivent dans le cocon de protection offert par la famille. Ainsi, lorsque leur seule source de connaissance du monde extérieur devient les émissions de télévision qu'ils regardent, leur vision du monde se déforme naturellement.

Par exemple, un enfant exposé à des émissions de télévision en Amérique qui montrent l'Afrique sous un mauvais jour, où les Africains sont constamment montrés comme vivant dans des bidonvilles et comme pauvres, peut finir par croire que tout le continent africain est économiquement et technologiquement en retard, et que les gens qui y vivent sont un peu plus en retard qu'eux.
 

Moins d'interaction entre les enfants et les parents

Diverses études ont également révélé que la télévision est l'une des principales raisons de la faible interaction entre les enfants et leurs parents. La revue «Psychology Today» a mené une étude dans laquelle ils ont observé trois groupes de mères et d'enfants – le premier groupe regardait des émissions de télévision, le deuxième groupe avait des mères lisant des livres à leurs enfants, tandis que dans le troisième groupe, les mères jouaient avec leurs enfants avec des jouets.

Les chercheurs ont constaté que le groupe qui regardait la télévision voyait peu ou pas de communication entre les mères et leurs enfants. La plupart du temps, tous les deux observaient à blanc les images à la télévision. Et même si l'enfant faisait un commentaire, la mère disait quelque chose qui n'avait aucun rapport avec les déclarations de l'enfant. En revanche, les groupes dans lesquels la mère lisait et jouait avec ses enfants voyaient un taux très élevé de communication entre les deux parties.
 

Les chercheurs ont constaté que les groupes dans lesquels la mère lisait et jouait avec ses enfants voyaient un taux très élevé de communication entre les deux parties. (Image: Sasint / Pixabay)
Les chercheurs ont constaté que les groupes dans lesquels la mère lisait et jouait avec ses enfants voyaient un taux très élevé de communication entre les deux parties. (Image: Sasint / Pixabay)
 

Ainsi, les enfants qui grandissent en regardant la télévision sont plus susceptibles d'avoir moins de cas de communication productive avec leurs parents. Et ce manque de communication, combiné aux mauvaises influences des émissions de télévision, peut créer de sérieux dommages psychologiques chez l'enfant.