Les bébés allaités sont-ils mieux protégés contre le coronavirus ?

Par Vision Times
Le 25/03/2020
Une nouvelle étude montre que les bébés allaités au sein pourraient être mieux protégés contre l’infection par le coronavirus de Wuhan. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Une nouvelle étude montre que les bébés allaités au sein pourraient être mieux protégés contre l’infection par le coronavirus de Wuhan. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Les cas d’enfants infectés par le coronavirus de Wuhan ont été moins nombreux. Le taux d’infection est relativement faible, une étude réalisée dans la province de Hubei, en Chine, montrant que sur les 44 000 cas de coronavirus de Wuhan, seuls 2,2 % concernaient des enfants de moins de 19 ans. Une nouvelle étude montre maintenant que les bébés peuvent être mieux protégés contre l’infection par le coronavirus de Wuhan, s’ils sont allaités par leur mère.

L’allaitement maternel et le coronavirus de Wuhan

Le taux de mortalité des femmes infectées par le coronavirus de Wuhan est plus faible que celui des hommes. «La réponse immunitaire plus élevée vis-à-vis des agents pathogènes du coronavirus chez les femmes est soupçonnée, entre autres, d’être un avantage évolutif de survie pour la progéniture qui passe plus de temps avec leurs mères... Les bébés bénéficient également des anticorps  contenus dans le lait maternel et sont donc mieux protégés contre les maladies», selon Express.

La présence de niveaux plus élevés d’œstrogènes et d’un second chromosome X serait à l’origine d’un taux de mortalité plus faible chez les femmes. Des tests effectués sur des souris femelles infectées par le SRAS ont montré qu’elles meurent plus rapidement si leurs ovaires ont été enlevés et que la production d’œstrogènes est perturbée.

 

Des tests effectués sur des souris femelles infectées par le SRAS ont montré qu’elles meurent plus rapidement si leurs ovaires ont été enlevés et que la production d’œstrogènes est perturbée. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Des tests effectués sur des souris femelles infectées par le SRAS ont montré qu’elles meurent plus rapidement si leurs ovaires ont été enlevés et que la production d’œstrogènes est perturbée. (Image : Capture d’écran / YouTube
 

Bien qu’il soit possible que les femmes enceintes transmettent le virus à leurs enfants, il n’existe pas de preuves solides pour étayer cette théorie. Une enquête est actuellement menée sur cette question. L’UNICEF recommande aux femmes enceintes de consulter immédiatement un médecin dès qu’elles commencent à présenter des symptômes d’infection par le coronavirus de Wuhan. Cependant, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) avertit que les femmes qui allaitent ne doivent pas être séparées de leur nouveau-né.

«Il n’y a aucune preuve que la maladie puisse être transmise par le lait maternel. Cependant, les mères qui allaitent et qui sont infectées doivent porter un masque lorsqu’elles sont près de leur bébé, se laver les mains avant et après avoir nourri leur enfant et désinfecter les surfaces contaminées. Si une mère est trop malade pour allaiter, elle doit être encouragée à tirer du lait pour son bébé, tout en prenant toutes les précautions nécessaires», selon le UNFPA.

Il est conseillé aux parents de rester vigilants pour détecter tout signe d’infection chez leurs enfants. Cependant, il faut garder à l’esprit que c’est la saison de la grippe dans l’hémisphère nord. Les symptômes du coronavirus, tels que la fièvre et la toux, sont les mêmes que ceux de la grippe ou du rhume. Si votre enfant présente ces symptômes, ne les prenez pas à la légère. Emmenez immédiatement votre enfant chez un médecin.

 

Si votre enfant présente des symptômes de toux ou de fièvre, emmenez-le chez le médecin. (Image : Capture d’écran / YouTube)
Si votre enfant présente des symptômes de toux ou de fièvre, emmenez-le chez le médecin. (Image : Capture d’écran / YouTube)
 

Avantages de l’allaitement maternel

L’allaitement maternel est incroyablement bénéfique pour les enfants. Ces enfants sont moins susceptibles d’être atteints du syndrome de mort subite du nourrisson (SMSN). Ils ont également une réponse immunitaire plus forte aux vaccins que les bébés nourris au lait maternisé, ce qui rend les vaccins beaucoup plus efficaces chez eux. Comme la mère transmet les facteurs immunitaires et les globules blancs par le lait maternel, le nourrisson sera protégé contre des maladies comme le lymphome de Hodgkin, la méningite spinale et le diabète de type 1.

Le lait maternel peut également influencer l’intelligence des enfants. «Des études montrent que les bébés allaités au sein obtiennent des scores de QI plus élevés plus tard au cours de la vie, même en tenant compte des facteurs socio-économiques. On pense que les acides gras contenus dans le lait maternel sont les stimulateurs du cerveau», selon la revue Parents. Le contact peau à peau pendant l’allaitement est censé aider le bébé à se sentir en sécurité. Ces enfants ont également tendance à prendre le poids approprié au fur et à mesure qu’ils grandissent.


Traduit par Fetty Adler

Version en anglais : Breastfed Babies Better Protected Against Coronavirus?