8 astuces chinoises pour la longévité

Texte français : Fetty Adler
Le 25/11/2018
Voici plusieurs recommandations véhiculées en Chine, à la fois peu coûteuses et faciles à réaliser, et bien sûr très bénéfiques pour la santé. (Image : Cathy Yeulet / 123rf)
Voici plusieurs recommandations véhiculées en Chine, à la fois peu coûteuses et faciles à réaliser, et bien sûr très bénéfiques pour la santé. (Image : Cathy Yeulet / 123rf)
 

Depuis la nuit des temps, les gens n’ont eu de cesse de rêver d’immortalité. Ce désir est donc à l’origine de nombreuses techniques traditionnelles pour favoriser la longévité, qui ont été transmises de génération en génération.

1. La tête est le centre de l’intelligence : peignez-vous les cheveux trois fois par jour

Selon la médecine traditionnelle chinoise, les douze méridiens du corps humain, plus de 40 points d’acupuncture et plus d’une dizaine de points d’acupression se rejoignent tous au niveau de la tête.

Une recommandation est de se peigner les cheveux trois fois par jour - une fois le matin, une fois après le déjeuner et encore une fois avant d’aller vous coucher, chaque fois pendant deux minutes, de 60 à 100 coups de peigne par minute, pour obtenir les meilleurs résultats. Tant que vous persévérerez à vous peigner régulièrement le cuir chevelu, vous vous sentirez plus lucide et plus énergique, vous dormirez mieux, vos cheveux blancs pourraient redevenir colorés et vous retrouverez l’appétit.

2. Le pied est souvent considéré comme le deuxième coeur : masser souvent les pieds pour préserver la santé

La médecine traditionnelle chinoise indique que le pied comporte plus de 60 points d’acupuncture étroitement liés aux 12 méridiens des organes internes. Toutefois, en raison de la grande distance entre le pied et le coeur, la résistance du pied est faible et représente la zone la plus fragile du corps, car il est vulnérable au froid et à l’humidité. Par conséquent, on pense que la santé du pied est étroitement liée à la santé du corps humain dans son ensemble.

Au vu des bénéfices sur la santé en général qu’apporte une bonne vitalité des pieds, la médecine chinoise qualifie le point de Yongquan de « point de conditionnement physique ».

 

La médecine traditionnelle chinoise affirme que le pied comporte plus de 60 points d'acupuncture étroitement liés aux 12 méridiens des organes internes. (Image: Pixabay / CC0 1.0 )
La médecine traditionnelle chinoise affirme que le pied comporte plus de 60 points d’acupuncture étroitement liés aux 12 méridiens des organes internes. (Image: Pixabay / CC0 1.0 )

3. Avalez votre salive 300 fois par jour pour vivre plus longtemps

Le dictionnaire chinois, ou Ci Hai, définit la salive comme le mélange de liquides produits par les glandes salivaires et le mucus sécrété par de nombreuses petites glandes de la paroi buccale. L’adulte moyen salive environ 1 à 1,5 litre chaque jour.

La médecine chinoise affirme que la salive, liée à la rate et à l’estomac, humecte les orifices, les membres et les organes internes, redynamise l’énergie, lubrifie les articulations et soulage l’esprit.

La médecine moderne affirme que la salive arrête les saignements, facilite la contraction des vaisseaux sanguins, dissout les bactéries, tue les microbes, participe à la santé dentaire, lutte contre les virus, aide à la digestion et remplit diverses autres fonctions.

Ces dernières années, des scientifiques américains ont également découvert que la salive pouvait favoriser la croissance des cellules nerveuses et épidermiques. L’Institut japonais de recherche sur la nourriture a montré que « la salive peut éliminer des substances très nocives présentes dans l’air et dans les aliments » et a un effet dans la prévention du cancer.

Des études menées par des experts de la faculté de médecine de l’Université de Géorgie ont montré que l’aflatoxine, l’une des substances les plus cancérogènes connues, ainsi que le benzène et les nitrites, se désintégreraient en 30 secondes après le contact direct avec la salive. Ils suggèrent qu’il est : « préférable de mâcher chaque bouchée d’aliments 30 fois. »

Ces études semblent corroborer l’ancienne recommandation chinoise d’avaler sa salive 300 fois par jour.

4. Claquez des dents tous les jours pour éviter quelles ne tombent

Claquez des dents veut bien dire entrechoquer la mâchoire supérieure avec la mâchoire inférieure.

Su Wen: Shang Gu Tian Zhen Lun, un ancien texte chinois suggère que la santé des os humains dépend de la nutrition de la moelle osseuse, et que la moelle osseuse est à l’origine de l’essence du corps humain. Si cette essence diminue, il se peut que cela ne soit pas suffisant pour soutenir la moelle osseuse et les dents se déchaussent ou deviennent malades, avant de tomber complètement.

La médecine traditionnelle chinoise pense également que claquer souvent des dents peut équilibrer le yin et le yang, favoriser la circulation sanguine et l’émission d’énergie du méridien, conserver et améliorer la fonction globale des muscles de la mâchoire et des parties de la racine des dents, pour ainsi retarder l’atrophie.

En plus, claquer souvent des dents peut effectivement améliorer la ténacité des tissus muqueux, améliorer la mastication, privilégier la circulation sanguine générale de la bouche et des gencives, accroître la sécrétion de salive, augmenter la résistance aux bactéries dentaires et donc rendre les dents plus solides, blanches et brillantes.

Les habitants de la Chine antique n’avaient ni brosse à dents ni dentifrice. Ils ont maintenu une hygiène buccale sur la base des recommandations de la médecine traditionnelle chinoise (MTC) et très peu avaient mauvaise haleine.

 

La médecine traditionnelle chinoise pense également que claquer souvent des dents peut équilibrer le yin et le yang, favoriser la circulation sanguine et l'émission d'énergie du méridien, conserver et améliorer la fonction globale des muscles de la mâchoire et des parties de la racine des dents, pour ainsi retarder l'atrophie. (Image: pixabay / CC0 1.0 )
La médecine traditionnelle chinoise pense également que claquer souvent des dents peut équilibrer le yin et le yang, favoriser la circulation sanguine et l’émission d’énergie du méridien, conserver et améliorer la fonction globale des muscles de la mâchoire et des parties de la racine des dents, pour ainsi retarder l’atrophie. (Image : pixabay / CC0 1.0 )
 

5. Masser le dos est une méthode ancienne pour des résultats immédiats

Le massage du dos stimule des dizaines de points d’acupuncture importants qui peuvent aider à dynamiser le système nerveux, en préservant efficacement l’équilibre du système nerveux central.

Le principal avantage est la décontraction musculaire, la protection et le traitement des maux de dos et des tensions musculaires.

Par ailleurs, un massage du dos favorise une meilleure circulation et une fonction nerveuse régulée. Se masser pendant la journée détend la tête et apporte une meilleure conscience, se masser pendant la nuit tranquilise l’esprit et évite l’insomnie.

Un autre avantage du massage est de fortifier l’immunité et protéger du cancer. Les scientifiques japonais croient depuis longtemps qu’un massage du dos répété favorise la sécrétion de peptides dans le cerveau. Ces peptides ont de fortes capacités anti-virales et peuvent inhiber la mutation cellulaire, qui est à la base de l’apparition de cellules cancéreuses.

Maris et femmes devraient se masser le dos l’un l’autre pour soulager la fatigue physique et prévenir le cancer.

Il existe généralement deux méthodes de massage du dos. L’une consiste à utiliser la paume et l’autre le poing.

Pour de meilleurs résultats, massez de manière uniforme une fois par jour, 50 à 60 imprégnations.

6. Malaxer quotidiennement labdomen pour favoriser la circulation sanguine et calmer l’​​esprit

Le malaxage de l’abdomen est une méthode d’amélioration de la santé qui utilise les mains pour masser la poitrine et le bassin. La médecine traditionnelle chinoise dit que l’abdomen est le « centre des organes internes et la source du yin et du yang » dans le corps.

La médecine moderne dit également que le fait de pétrir l’abdomen fortifie l’estomac et les muscles gastro-intestinaux et abdominaux, stimule la circulation et accélère la digestion. Il aide également à traiter la constipation, les ulcères, l’insomnie, l’inflammation de la prostate, la néphrite, les hernies, l’hypertension, les maladies coronariennes et cardiaques, ainsi que le diabète. En particulier, le pétrissage favorise l’auto-contraction de l’abdomen et la diminution de la graisse, il peut même favoriser la perte de poids.

Pour malaxer l’abdomen, commencez avec la paume de la main droite par frotter 130 fois au-dessus du nombril dans le sens des aiguilles d’une montre, puis déplacez-vous sous le nombril et effectuer le mouvement 120 fois. Ensuite, frottez 120 fois toute la région abdominale avec la paume de la main gauche. Inverser et répéter.

7. Les étirements sont la manière la plus efficace de perdre du poids et de favoriser la circulation sanguine

Sun Simiao, un célèbre médecin de la dynastie Tang, a bien dit que : « Si le sang ne circule pas, le corps sera affecté de maladies. »

Selon la médecine moderne, la circulation sanguine repose entièrement sur les contractions du muscle cardiaque, ce qui est particulièrement vrai pour les veines éloignées du coeur.

 

Quand on s’étire, le corps soulève naturellement les bras et les côtes et amplifie la poitrine, ce qui fortifie le diaphragme et favorise la respiration profonde
Quand on s’étire, le corps soulève naturellement les bras et les côtes et amplifie la poitrine, ce qui fortifie le diaphragme et favorise la respiration profonde. (Image : Pexels / Pixabay
 

Quand on s’étire, le corps soulève naturellement les bras et les côtes et amplifie la poitrine, ce qui fortifie le diaphragme et favorise la respiration profonde. Cela provoque la contraction de nombreux muscles et le retour du sang dans le coeur, entraînant une accélération de la circulation sanguine.

Des étirements souples peuvent également aider les vaisseaux du cou à transporter efficacement le sang vers le cerveau, apportant une nutrition adéquate, réduisant ainsi la fatigue et augmentant ainsi le moral. Cela éduque également le système neuromusculaire, favorisant l’équilibre dans le corps.

Cela augmente l’utilisation d’oxygène et l’absorption de dioxyde de carbone, favorisant ainsi le métabolisme. Les étirements éliminent les tensions excessives, éloignent la fatigue musculaire et corrigent la posture - tout cela préserve donc le corps en bonne santé.

8. Appuyez une fois par jour sur les points dacupuncture Hegu, Neiguan et Zusanli pour maintenir un corps en bonne santé

Le point Hegu se situe dans la zone située entre le pouce et l’index. L’acupuncture au point Hegu aide à soigner les maux de tête, la paralysie faciale et les maladies liées aux cinq sens.

Le point Neiguan est situé à environ 2 pouces du pli du poignet. L'acupuncture au point Neiguan aide principalement à traiter les palpitations, l’hypertension artérielle, l’épilepsie, l'asthme, les douleurs à l'estomac, les nausées et les vomissements.

Le point d’acupuncture de Zusanli se situe à environ 3 ou 4 pouces sous le centre du genou. Il a pour fonction de réguler l’estomac, de fortifier l’énergie, d’alimenter la circulation par les méridiens et de chasser le vent et l’humidité, d’après le langage de la médecine traditionnelle chinoise.

Les recherches scientifiques modernes confirment que la pratique de l’acupuncture sur le point Zusanli stimule l’estomac et les intestins, ainsi que diverses activités digestives et enzymatiques. Il peut augmenter l’appétit, favoriser la digestion, améliorer la capacité du cerveau, renforcer la fonction du coeur, augmenter la production de globules rouges et blancs et les taux d’hémoglobine et le niveau d’hormones endocriniennes, et améliorer la résistance du corps aux maladies.

 

L'acupuncture sur le point Zusanli participer également à prévenir des douleurs abdominales et gastriques, les vomissements, la constipation, la diarrhée, l'hépatite, l'inflammation de la vésicule biliaire et l'hypertension.
L’acupuncture sur le point Zusanli participer également à prévenir des douleurs abdominales et gastriques, les vomissements, la constipation, la diarrhée, l’hépatite, l’inflammation de la vésicule biliaire et l’hypertension. (Image : Pixabay)
 

Zusanli, Hegu et Neiguan sont trois des principaux points d’acupuncture utilisés par les médecins de la Chine antique dans leurs traitements médicaux.

Ces dernières années, des scientifiques chinois ont découvert que le massage de ces trois points d’acupuncture était bénéfique pour les nerfs, les muscles, les tissus et les organes du corps. Leurs bienfaits dépassent ceux de n’importe quel sport physique.

Appuyez sur les points Zusanli, Hegu et Neiguan pendant cinq minutes, en appuyant 15 à 20 fois avec le pouce ou le majeur.
 

Ecrit par Barbara Gay