Ji Gong

Ji Gong est né en l’an 1130. (Image : Riaz Padamsee / flickr) L’un des héros les plus populaires de la Chine ancienne est le moine excentrique, Ji Gong (济公). Le récit de ses escapades a pour effet de divertir et d’amuser tout le monde.
Les anciens considéraient les calebasses comme des porte-bonheurs. (Photo : Shenyunperformingarts.org) La calebasse est une sorte de plante grimpante de la famille des cucurbitacées, qui comprend également la courge et le melon. Les calebasses fraîches sont recouvertes d’une fine peau verte et sont consommées comme légume.
(Photo: Shenyunperformingarts.org) Ji Gong naquit dans une famille riche au début de la Dynastie Song du Sud. Jeune homme, il rejoignit un monastère bouddhiste et prit le nom de Dao Ji. A l’inverse de la plupart des moines, il s’habillait n’importe comment de haillons déchirés, brisait l’interdit en mangeant de la viande et buvait du vin. En bref, c’était un personnage, et ses excentricités agaçaient les autres moines.