gouvernement chinois

Xiao Guangyan a insisté pour retourner en Chine afin de « servir la mère patrie », une démarche qui s’est plus tard révélée tragique pour lui et sa famille en raison de la trahison du gouvernement communiste chinois. (Image : pixabay / CC0 1.0) Xiao Guangyan, né au Japon en 1920 de parents chinois, était un pionnier de la pétrochimie. Son père était lieutenant général à l’ambassade de la République de Chine au Japon et a ensuite été ministre sous le gouvernement de Wang Jingwei.
Les soldats chinois issus de familles soumises à la politique de l’enfant unique ont grandi en tant que « petits empereurs », choyés par leurs parents et leurs proches et dont tous les souhaits ont été exaucés. (Image : Capture d’écran /  YouTube) Le gouvernement chinois a qualifié ses propres soldats de « poules mouillées » et de « dangereusement corrompus ».
Roger Roth, le sénateur de l’État du Wisconsin, a reçu des e-mails de la part de diplomates chinois lui demandant de louer publiquement la façon dont le Parti communiste chinois a géré l’épidémie de coronavirus. (Image : Vijay Kumar Koulampet / wikimedia / CC BY-SA 3.0) Selon un rapport du Wisconsin Examiner, le sénateur Roger Roth, président du Sénat de l’État du Wisconsin, a déclaré aux médias qu’il avait reçu deux e-mails de la part de diplomates chinois lui demandant de louer publiquement la manière dont le Parti communiste chinois (PCC) avait maîtrisé l’épidémie de coronavirus.
La Chine tente de réinventer l’histoire du coronavirus. (Image : pixabay / CC0 1.0) Alors que le monde se retourne contre le Parti communiste chinois pour sa mauvaise gestion de l’épidémie de coronavirus, Pékin a recours au mensonge et à la propagande pour modifier l’histoire en sa faveur.