Mais qu’a le numéro 5 de si spécial ?

Le 18/03/2020
Les 5 éléments. (Photo : Shenyunperformingarts.org)
Les 5 éléments. (Photo : Shenyunperformingarts.org)
 

Le cinq n’est pas un nombre ordinaire. Les Chinois pensent que cinq éléments composent tout ce qui se trouve sous les cieux : métal, bois, eau, feu et terre. En effet, si vous regardez les éléments se trouvant dans la nature, vous remarquerez que la plupart sont composés de ces cinq éléments, sous différentes combinaisons. Les roches, par exemple, sont une combinaison de terre et de métal. Les arbres de bois et d’eau, et puisent leur nourriture dans la terre.

Ce n’est donc peut-être pas un hasard si le corps humain semble, lui aussi, suivre le chiffre cinq. Nous avons cinq doigts sur chaque main, et cinq orteils sur chaque pied. Nous avons aussi cinq sens : la vue, l’odorat, le goût, le toucher et l’ouïe et donc cinq organes sensoriels : yeux, nez, langue, peau et oreilles. Selon la médecine chinoise, l’être humain possède cinq grands systèmes d’organes internes : le cœur, le foie, les poumons, les reins et la rate, qui correspondent chacun à l’un de ces cinq éléments.

Si un organe ou un élément est en excès pendant trop longtemps, le corps sera déséquilibré, et c’est à ce moment que les gens tombent malades. Par exemple, si une personne est dans un état de grande émotion pendant trop longtemps, que ce soit de l’excitation ou de la colère, soit trop d’activité dans le cœur, il y aura trop de feu dans le corps. Avec le temps, des problèmes se produiront dans les autres systèmes, ce qui causera des problèmes comme des ulcères.

Une chose que l’on sait être efficace pour apaiser nos nerfs - et ramener l’esprit et le corps à un état d’harmonie - est la musique. Les anciens médecins croyaient qu’ils pouvaient guérir avec la musique, parce que la fréquence des notes peut harmoniser les cinq éléments dans le corps. Il n’est donc pas surprenant que la musique chinoise soit aussi un système de cinq tons (pentatonique). Ainsi, au lieu de l’habituel «do ré mi fa sol la si» c’est «do ré mi sol la».

Ces cinq tons chinois, tout simples, sont cependant puissants, car ils correspondent chacun aux cinq organes internes et peuvent les ajuster. Ils peuvent augmenter le métabolisme, ouvrir le processus de la pensée et équilibrer le cœur. Parce que chacun est différent, les organes internes d’une personne sont différents de ceux d’une autre personne, et ainsi la musique peut donc toucher les gens de différentes façons. En ajoutant ce qui manque et en réduisant ce qui est en excès, nous pouvons rétablir l’équilibre de l’esprit et du corps. En fin de compte, comme la musique, tout doit être en harmonie.


Yue Huang. (Photo : Shenyunperformingarts.org)
Yue Huang, violoniste pour l'orchestre de la Compagnie Shen Yun à New York. (Photo : Shenyunperformingarts.org)


Source : https://fr.shenyunperformingarts.org/