L'essence du livre 'Zi Zhi Tong Jian', Miroir général pour aider le gouvernement

Texte français : Clément
Le 10/06/2019

Zi Zhi Tong Jian, en français Miroir général pour aider le gouvernement, est un important livre d'histoire compilé par l'historienne de la dynastie des Song du Nord Sima Guang. Il lui a fallu, ainsi qu'à ses assistants, près de 20 ans pour y parvenir. Tong Jian couvre 16 dynasties et 1 362 ans d'histoire chinoise. Il revendique une haute position historique et est un incontournable pour tous les érudits.

 

Sur les trois millions de mots du Tong Jian, ces 10 paragraphes peuvent résumer l'essence du livre (Image : Wikipédia)
Sur les trois millions de mots du Tong Jian, ces 10 paragraphes peuvent résumer l'essence du livre (Image : Wikipédia)
 

Sur les trois millions de mots du Tong Jian, ces 10 paragraphes peuvent résumer l'essence du livre.

1. La crédibilité est la qualité la plus importante pour un monarque. Un royaume dépend de son peuple pour défendre le pays, et le peuple dépend du royaume pour sa protection. Sans crédibilité, les gens n'obéiront pas de leur plein gré, et la sécurité du pays ne peut être maintenue. Par conséquent, les dirigeants des temps anciens ne tromperaient pas les autres. Un bon homme d'État ne tromperait pas ses proches - seul un imbécile le ferait.

2. Tout le monde dans le pays doit respecter la loi. Les responsables de l'application de la loi devraient l'appliquer équitablement, la prendre au sérieux et ne faire aucune exception. Ainsi, personne ne peut profiter de son statut pour s'en tirer en enfreignant la loi.

3. Les nations qui sont militantes dans leur approche finiront par périr, quelle que soit leur force. Mais oublier la guerre en temps de paix, c'est aussi courir un danger. La colère est le contraire de la vertu ; les armes sont de mauvais augure et les batailles ne sont qu'une petite partie du tableau. Ceux qui s'engagent dans des jeux de guerre viendront à le regretter.

4. Un vrai gentleman suivra un droit chemin et conduira les autres dans la bonne direction. Si personne ne suit, il continuera seul sur le droit chemin. Ses vraies couleurs apparaîtront quand il ne sera pas corrompu par la richesse, tenté par la pauvreté, et qu'il ne cèdera pas sous la pression.

5. Un homme compatissant ne fera pas une seule mauvaise chose ou ne prendra pas une seule vie pour gagner un royaume.

6. Pour les gens talentueux, trop de richesse érodera leur ambition ; pour les personnes stupides, trop de richesse augmentera leurs erreurs. De plus, les riches deviennent souvent la cible de ressentiments. Je n'ai pas la capacité d'éduquer les générations futures, alors je ne veux pas augmenter leurs erreurs et leur donner des raisons pour leur ressentiment.

7. Connaître ses fautes est facile, mais les corriger est difficile ; dire de bonnes paroles est facile, mais faire de bonnes actions est difficile.

8. Le principe de base pour gouverner un pays avec succès est d'employer des personnes talentueuses. Cependant, il n'est pas toujours facile d'appliquer cette règle parce que les gens pensent trop à d'autres facteurs lorsqu'ils essaient de choisir la bonne personne.

9. Si vous ne résolvez pas vos préoccupations immédiates, vous pourriez faire face à une tournure inattendue des événements. Les gens sont l'élément le plus fondamental d'une nation et son atout principal. Lorsque le noyau est endommagé, tout le système s'effondre.

10. Une femme décente n'épousera pas deux hommes, et un courtisan loyal ne servira pas deux monarques. Peu importe qu'elle soit belle ou habile, on ne peut pas dire qu'elle soit vertueuse. Peu importe à quel point un courtisan déloyal peut être remarquable d'autres façons, il ne vaut pas grand chose.

Telle est l'éthique d'un système féodal, ce qui en rend l'application difficile dans la société moderne.