Une salle secrète à Florence abrite des œuvres de Michel-Ange connues de peu de gens

Par Vision Times
Le 11/01/2020
Une salle récemment découverte dans les Chapelles de Médicis à Florence contient des dessins attribués à Michel-Ange. (Image: wikimedia / CC0 1.0)
Une salle récemment découverte dans les Chapelles de Médicis à Florence contient des dessins attribués à Michel-Ange. (Image : wikimedia / CC0 1.0)
 

En 1975, le directeur du musée des Chapelles de Médicis à Florence, alors qu’il cherchait une nouvelle façon pour les touristes de sortir du bâtiment, tomba sur une salle inexplorée. Elle était remplie de charbon et ressemblait à n’importe quelle autre pièce inutilisée du musée. Cependant, une analyse d’experts a rapidement révélé que la salle contenait des œuvres d’art du célèbre peintre Michel-Ange.

Salle secrète

Selon le Daily Mail «Parmi les dessins, figurait une image qui ressemble à une sculpture de la salle de la Nouvelle Sacristie de la chapelle ci-dessus, conçue par Michel-Ange... Les experts ont également noté des parallèles entre une esquisse particulière et le dessin à la craie de l’artiste de la Résurrection du Christ, ainsi qu’une esquisse qui rappelle la représentation de Léda et le Cygne par Michel-Ange... D’autres semblent montrer des humains traversant les murs, ou tombant du ciel... Et l’un des dessins au fusain serait une version de l’une des figures des peintures de l’artiste à la Chapelle Sixtine».

Michel-Ange a été chargé par la famille Médicis, en 1520, de concevoir un mausolée familial dans leur église officielle. Cependant, il les a rapidement trahis en s’alliant avec d’autres qui étaient contre leur domination. Ainsi, la famille a été envoyée en exil en 1527. L’artiste s’est vite retrouvé en danger et se serait caché dans la pièce. Les Médicis sont ensuite revenus au pouvoir et ont gracié Michel-Ange.

Le directeur du musée, Dal Poggetto, pense que Michel-Ange a vécu dans la pièce pendant environ 2 mois, en 1530. Cependant, certains experts rejettent la probabilité que les dessins aient été réalisés par Michel-Ange. Ils soutiennent que les dessins semblent trop amateurs pour être son œuvre. Une autre théorie suggère que les dessins pourraient avoir été réalisés dans les années 1520 par Michel-Ange et ses assistants.

 

 Certains experts rejettent la probabilité que les dessins aient été réalisés par Michel-Ange. (Image: via Paolo Woods / National Geographic)
Certains experts rejettent la probabilité que les dessins aient été réalisés par Michel-Ange. (Image : Paolo Woods / National Geographic)
 

«Je pense que moins d’une demi-douzaine pourrait être de Michel-Ange... C'est un aperçu de quelque chose de la culture de l’époque. Ces dessins font partie de la routine quotidienne de ce qu’un groupe de personnes a dû faire pour monter une œuvre compliquée et importante comme la Chapelle des Médicis», a déclaré William Wallace, un spécialiste de Michel-Ange à l’Université de Washington à Saint-Louis, à NPR.

Au total, il y a environ 70 croquis sur les murs de la salle. Le public est actuellement interdit d’accès à la pièce pour des raisons de sécurité. Seuls les spécialistes et d’autres personnes bénéficiant d’une autorisation spéciale sont autorisés à la visiter. Toutefois, la salle devrait être ouverte au public d’ici l’année prochaine.

Une salle secrète dans la pyramide

Comme la chambre secrète de Michel-Ange, de nombreuses pièces cachées ont été découvertes dans le monde entier et ont piqué la curiosité des gens. Une de ces pièces cachées a été découverte dans la Grande Pyramide de Gizeh en 2017. Les chercheurs ont utilisé les rayons cosmiques pour détecter la pièce. Ces rayons ne passent jamais la haute atmosphère de la Terre. Cependant, ils forment de minuscules particules appelées muons après avoir heurté les molécules d’air.

Ces muons traversent presque tout, y compris les pyramides. «Les chercheurs ont des détecteurs qui captent ces muons après qu’ils aient traversé la Grande Pyramide. Et bien que les muons traversent à peu près tout, il est plus facile pour eux de passer dans l’air que dans la pierre, de sorte que les chercheurs peuvent dire s’il y a des vides à l’intérieur des pyramides», selon Popular Mechanics.

 

En utilisant les rayons cosmiques, les chercheurs ont pu découvrir une pièce cachée dans la Grande Pyramide de Gizeh. (Image: Capture d'écran /YouTube)
En utilisant les rayons cosmiques, les chercheurs ont pu découvrir une pièce cachée dans la Grande Pyramide de Gizeh. (Image : Capture d’écran / YouTube)

On ne sait pas à quoi servait cette pièce ni si elle est reliée à d’autres pièces et couloirs de la structure. Cette découverte a fait prendre conscience aux chercheurs que les pyramides restent toujours aussi mystérieuses et qu’ils en savent trop peu à leur sujet.


Traduit par Swanne

Version en anglais : A Secret Room in Florence Hosts Artwork of Michelangelo Seen by Few