Merveilleuses créations chinoises: les cerfs-volants mécaniques

Texte français : Lia Suzuran
Le 09/10/2019

Imaginez un cerf-volant qui se déplace au gré du vent. En Chine, il existe des cerfs-volants mécaniques. Zhang Tianwei est un célèbre artisan de Xi’an de 81 ans qui en crée.

 

Initialement , les cerfs-volants étaient utilisés par l'armée à des fins de renseignement et d'attaque. (Image: Capture / YouTube)
Initialement, les cerfs-volants étaient utilisés par l'armée à des fins de renseignement et d'attaque. (Image: Capture / YouTube)


Les cerfs-volants mécaniques

Zhang vient d'une famille de fabricants de cerfs-volants: il a donc grandi entouré de cerfs-volants. Ainsi, une fois adulte, il a décidé, à son tour, de reprendre l’affaire familiale. Enfant, Zhang avait entendu parlé d’un cerf-volant mobile, composé de deux coqs. Le vent donnait l'impression que les créatures se battaient. Zhang se mit en tête de construire des cerfs-volants mécaniques, à l’image de ce qu’on lui avait raconté lorsqu’il était petit.

Zhang apprit à réparer des montres, à modifier la mécanique au sein d’une installation électrique, à créer des modèles en bois pour les pièces de machines-outils, etc. L’acquisition de toutes ces compétences lui ont permis de faire de son rêve une réalité. «La conception de la structure et du système d'engrenage est la première étape de construction. C’est une étape difficile. Ensuite, pour fabriquer les pièces, il faut avoir du temps et s’armer de patience . J’ai toujours envie d’essayer tout de suite de nouvelles choses», a déclaré Zhang au Telegraph.

Lorsqu’il conçoit un cerf-volant mécanique, Zhang crée d'abord une imagerie mentale de ses mouvements, puis produit un plan. Généralement, il dessine une vue de face et de côté. Zhang utilise un alliage d'aluminium pour les engrenages afin de rendre les cerfs-volants plus légers. Les connexions, les tiges et les leviers sont fabriqués à partir de bambou. Enfin, il faut assembler le cerf-volant. Pour fabriquer un cerf-volant mécanique il faut compter environ un ou deux mois. Pour un immense cerf-volant, Zhang peut mettre jusqu’à un an pour finaliser sa fabrication.

 

Les connexions, les tiges et les leviers sont fabriqués à partir de bambou. (Image: Screenshot / YouTube)
Les connexions, les tiges et les leviers sont fabriqués à partir de bambou. (Image: Screenshot / YouTube)

Zhang a fabriqué moins de 50 cerfs-volants en 30 ans. Chaque création est unique. Zhang est prêt à partager ses fantastiques techniques: il est ouvert au partage de connaissances: «Il n’y a pas de secrets pour bien faire les choses. Vous avez besoin de suffisamment de temps pour pratiquer et vous pourrez alors résoudre la plupart des problèmes en fonction de votre expérience. Il faut des années pour parvenir à un résultat concluant… Je serais enchanté de partager avec des jeunes le travail de toute une vie.», a-t-il déclaré dans une interview avec The Star Online.

L’histoire du cerf-volant en Chine

La Chine a une longue tradition de fabrication de cerfs-volants. Ils auraient été créés pendant la période des Royaumes combattants (475 av. J.-C. à 221 av. J.-C.). Au départ, les cerfs-volants n'étaient pas des jouets. Il s’agissait d’armes de guerre, utilisés pour récolter des renseignements et attaquer.

Initialement, les cerfs-volants étaient utilisés par l'armée à des fins de renseignement et d'attaque. (Image: Capture / YouTube)
Initialement, les cerfs-volants étaient utilisés par l'armée à des fins de renseignement et d'attaque. (Image: Capture / YouTube)

 

«Les premiers cerfs-volants étaient ce que nous appellerions aujourd'hui des cerfs-volants prototypes: ils étaient en bois et en tissu légers. Ils ont été conçus pour imiter le vol naturel d’un oiseau. Les premiers cerfs-volants chinois étaient employés pour mesurer les distances. Ces informations étaient utiles pour déplacer de grandes armées sur des terrains difficiles. Ils étaient également conçus pour calculer et enregistrer les lectures de vent et fournissaient une forme unique de communication, très semblable à celle qu’utilisent les marins (la communication grâce aux drapeaux)», selon China Highlights.

Traditionnellement, il existe trois styles de cerf-volant en Chine. Les premiers, appelés mu yuan, sont des cerfs-volants en bois en forme d'oiseaux. Le second, appelé zhi yuan, est un cerf-volant en papier. Ils servent à alerter ou à appeler à l’aide. Enfin, des cerfs-volants plus légers en soie ont fait leur apparition au cours de la période de la dynastie des Tang (618 à 907).