Culture chinoise

Le Classique des trois caractères (三字經 ; Sān Zì Jīng) tire son nom du fait qu’il a été écrit en vers de trois caractères. (Image : Capture d’écran / YouTube) Le Classique des trois caractères est l’un des principaux textes traditionnels de la culture chinoise. Il aurait été écrit au XIIIe siècle par Yinglin Wang.
Mencius croyait que les humains font des erreurs, mais qu’ils peuvent plus tard se corriger en se basant sur leurs expériences passées.  Crédit: Winnie Wang / Secretchina En 300 av. J.-C., le philosophe chinois Mencius enseignait que l'on prospère dans les calamités et les difficultés, mais que l'on périt quand on vit dans la facilité et le confort.
Le renard profite du prestige du tigre pour effrayer les autres animaux L’expression : « le renard profite du prestige du tigre pour effrayer les autres animaux » (狐假虎威, pinyin : hú jiǎ hǔ wēi) sert à décrire quelqu’un qui agit comme un tyran en profitant de la puissance d’une autre personne. 
Les singes s'amusent, peint par l’empereur Xuanzong de la dynastie de Ming (1368-1644). (lmage : Musée national du Palais, Taipei / @CC BY 4.0) Le proverbe «Trois glands le matin et quatre le soir» (朝三暮四,pinyin: zhāo sān mù sì) tire son origine d’une allégorie du philosophe chinois Tchouang-tseu (庄子, pinyin : zhuāng zǐ) du IVe siècle av. J.-C..
La fumée de l’encens sert de support aux pensées filiales. Autrefois, les gens accordaient une grande importance au culte des ancêtres. (Image : 该图片由 / truthseeker08 / 在/ Pixabay /上发布)  Autrefois, lorsque les occidentaux partaient en voyage, on disait qu’ils emportaient avec eux un peu de terre pour surmonter le mal du pays. Quant aux Han de Chine, lorsqu’ils partaient s’installer ailleurs, les cendres de leur encens étaient ce qu’ils emportaient de plus précieux.
À l'âge de 7 ans à peine, Yan Shu, issu de la dynastie des Song du Nord, était capable de rédiger des essais. (Image : Musée national du Palais,Taipei, Domaine publique) À l'âge de 7 ans à peine, Yan Shu, issu de la dynastie des Song du Nord, était capable de rédiger des essais. Les autorités locales l’avaient surnommé l’enfant prodige. À l’époque, l’empereur testait lui-même les érudits et il convoqua Yan Shu à une épreuve parmi un millier d’autres candidats. Cela n’effraya aucunement le jeune homme qui prit de quoi écrire et rédigea un article en un temps très c
L'État du Qi pendant la période des Royaumes combattants. ((Image: Philg88 via wikimedia CC BY-SA 3.0) Lors de la période des Royaumes combattants, le seigneur Zhao Xiang apprit à diriger un attelage aux côtés de Wang Liang. Un jour, il décida de défier son maître. Il eut beau changer ses chevaux trois fois, il perdit toutes les courses. Déconcerté, il demanda à Wang des explications.
(Image : Pixabay CC0 1.0) Les baguettes font partie de la vie quotidienne en Chine et ce, depuis l’Antiquité. Elles font même l’objet de règles d’usage, qui sont singulières mais relativement suivies par les Chinois qui grandissent avec.
(Image : Pixabay CC0 1.0) Si les baguettes sont omniprésentes dans toute l'Asie de l'Est et se répandent à l'échelle internationale, rares sont ceux qui connaissent leur symbolique, au-delà d'être un ustensile pour saisir la nourriture.
Cérémonie du thé : sens du tapotement des doigts ? Selon les Chinois, quand quelqu’un verse du thé dans votre tasse, l’étiquette requiert que vous tapotiez légèrement plusieurs fois la table de vos doigts de manière à le remercier respectueusement.

Mi jouait du luth dans le foyer. (Image : outcast85 / 123rf) Confucius avait un étudiant du nom de Mi Zijian. Dans le livre, les Annales du Printemps et de l’Automne de Lu, « Observe le Sage, » l’ordre régnait dans le Canton de Shanfu lorsque M. Mi jouait du luth dans le foyer...
Le thé oolong Avec l’essor des inscriptions à des cours de bonnes manières partout dans le monde, il existe à Taiwan une méthode alternative pour apprendre les comportements à avoir en société.