crise

Les chauves-souris peuvent être porteuses de maladies telles que les coronavirus et la rage, mais ces maladies ne constituent pas un danger pour l’homme, à moins que l’homme n’entre en contact avec le sang ou la salive des chauves-souris. (Image : mohamed Hassan / Pixabay) En Chine, les chauves-souris fer à cheval sont un réservoir naturel de coronavirus semblables au SRAS. Certains experts de la santé pensent que les marchés d’animaux sauvages, en particulier à Wuhan, en Chine, ont entraîné la propagation du nouveau coronavirus dans les populations humaines.
Le tourisme mondial, frappé de plein fouet par la crise du coronavirus. (Image  : Gerd Altmann / Pixabay) Frappé de plein fouet par la crise du coronavirus, le tourisme, secteur clé de l’économie mondiale suscite bien des interrogations.
Il y a une quinzaine d’années, le Venezuela était le pays le plus riche d’Amérique du sud, situé au 2e rang mondial de la production pétrolière. (Photo : 123RF) Pénurie, manifestations, inflation monétaire, violation des droits de l’homme par exécutions, tortures, disparitions forcées, le Venezuela vit depuis 2014 une crise sans précédent, qui a entraîné une centaine de morts et provoqué en 2017 l’exode de 600.000 ressortissants.