Château des Ducs de Bretagne

Le Musée d’Histoire de Nantes a publié une annonce sur Facebook, mettant directement en cause les autorités chinoises pour entrave à la liberté de choix en ce qui concerne une exposition consacrée à l’histoire de l’Empire mongol. (Image : wikimedia / Shizhao / CC BY-SA) Le 12 octobre dernier, le château des Ducs de Bretagne qui abrite le musée d’Histoire de Nantes a publié une annonce sur Facebook, mettant directement en cause les autorités chinoises pour atteinte à la liberté de choix en ce qui concerne une exposition consacrée à l’histoire de l’Empire mongol, sous prétexte d’utiliser et de développer ses langues et écritures.