Antiquité

Au Moyen Âge, seuls les châteaux avaient des jardins d’agrément. Les monastères, abbayes, couvents, quant à eux, disposaient d’un potager et d’un jardin propice au recueillement. (Image : Wikimedia / Karldupart / CC BY-SA) Les Jardins de l’Antiquité évoluent au gré du temps et des régions. L’influence religieuse et royale reste très importante.
Les jardins de l’Antiquité avaient tous pour point commun d’être des lieux rapprochant des Divinités. (Image : woshinidayess / Pixabay)  Il est probable que les jardins existent depuis que l’homme cultive la terre. Lorsqu’une civilisation se développe, un jardin propice à la méditation, à la connexion avec la nature, devient essentiel aux yeux des souverains.