Cet homme du Kenya a gagné 1 million de dollars pour avoir été le meilleur enseignant

Par Vision Times
Le 22/11/2019

 

Peter Tabichi a  remporté un Global Teacher Prize de 1 million de dollars décerné par la Varkey Foundation. (Image: Capture / YouTube)
Peter Tabichi a remporté le Global Teacher Prize de 1 million de dollars décerné par la Varkey Foundation. (Image: Capture / YouTube)

 

L’enseignant kenyan Peter Tabichi, a récemment remporté le Global Teacher Prize d’1 million de dollars, décerné par la Varkey Foundation. Ce qui fait de Peter Tabichi un homme d’exception, c'est qu'il donne près de 80 % de son salaire mensuel pour aider les élèves les plus pauvres. Il a été sélectionné parmi près de 10 000 candidats et le prix lui a été remis par l'acteur Hugh Jackman lors d'un événement à Dubaï.

L’enseignant au grand cœur

Tabichi enseigne à l’école de son village de Pwani avec, selon CNN,« un seul ordinateur, un Internet médiocre et un ratio élèves-professeur de 58:1. Presque tous ses élèves sont issus de familles pauvres, et près du tiers d'entre eux sont orphelins ou n'ont qu'un seul parent. Tabichi obtient des informations pédagogiques en ligne dans les cybercafés et les utilise hors connexion, en classe ».

Les enfants de son école doivent parcourir près de 6,4 km pour recevoir leur enseignement, certaines routes devenant impraticables lors de fortes pluies. Peter Tabichi, avec quatre de ses collègues, offre souvent des cours particuliers aux élèves en difficulté pour des matières comme les mathématiques et les sciences. Il rend également visite aux familles des élèves pour comprendre les défis auxquels ces familles sont confrontées. Grâce à ses efforts, le nombre d'élèves inscrits a doublé en à peu près trois ans.

 

Les enfants doivent parcourir près de 6,4 km pour se rendre dans son école. Certaines routes deviennent impraticables après de fortes pluies. (Image: Capture / YouTube)
Les enfants doivent parcourir près de 6,4 km pour se rendre dans son école. Certaines routes deviennent impraticables après de fortes pluies. (Image: Capture / YouTube)

 

Le fondateur de la Varkey Fondation, Sunny Varkey, a adressé de nombreux éloges à Peter Tabichi et espère que d'autres personnes seront inspirées par son histoire pour entrer dans la profession et aider les enfants. Le président du Kenya, Uhuru Kenyatta, a félicité Peter Tabichi par message vidéo. Peter Tabichi est le cinquième gagnant du prix. Le gagnant de l'année dernière était une professeur d'art britannique.

Peter Tabichi espère que les gens de son continent pourront bientôt se hisser en haut de l’échelle, dans la société. « L'Afrique produira des scientifiques, des ingénieurs, des entrepreneurs dont les noms seront un jour célèbres dans tous les coins du monde. Je crois que la science et la technologie peuvent jouer un rôle de premier plan dans la libération du potentiel de l'Afrique. L’aube se lève en Afrique. Le ciel est dégagé. Le temps est venu pour l'Afrique », a-t-il dit dans une déclaration (The Guardian).

Les défis de l'éducation kényane

Le système éducatif kenyan est confronté à plusieurs défis, la médiocrité de l'enseignement et le manque d'infrastructures adéquates étant les principaux sujets de préoccupation. Les taux de passage de l'enseignement primaire à l'enseignement secondaire, du secondaire à l'enseignement supérieur et de l'enseignement supérieur aux filières spéciales sont assez faibles.

 

Le système éducatif kenyan est confronté à plusieurs défis, la médiocrité des normes académiques et le manque d'infrastructures adéquates étant les principaux sujets de préoccupation. (Image: Capture / YouTube)
Le système éducatif kenyan est confronté à plusieurs défis, la médiocrité des normes académiques et le manque d'infrastructures adéquates étant les principaux sujets de préoccupation. (Image: Capture / YouTube)

 

Les programmes d'enseignement et de formation professionnels sont considérés comme obsolètes. Le gouvernement nomme rarement de nouveaux enseignants pour des raisons de coûts. Le seul moment où de nouveaux enseignants sont embauchés, c'est lorsqu'un enseignant en poste décède ou démissionne.

Dans les zones densément peuplées, le nombre d’élèves par enseignant est élevé, ce qui affecte la qualité de l'éducation reçue par les enfants. Il n'existe pas de données fiables sur l'éducation des enfants qui ont des besoins particuliers, ce qui rend difficile la création de programmes spécifiques à leur intention. Il n'existe pas de directives précises pour les programmes d'éducation non formelle. En ce qui concerne l'alphabétisation des adultes, il y a une pénurie d'enseignants ainsi que de matériel pédagogique. L’absence de motivation freine le développement de l'enseignement chez les adultes.

Chez les filles, l'éducation est relativement faible dans les régions extrêmement pauvres et où existent des préjugés sexistes. Dans certaines de ces régions, les taux de scolarisation pour les filles ne dépassent pas 19 %. Sur cinq filles qui entrent en première année à l'école, une seule atteint la huitième année. Les taux élevés d'abandon scolaire sont en grande partie attribuables à la pauvreté, aux mariages précoces et à d'autres facteurs similaires.

 

Traduit par Guillaume

Version en anglais This Kenyan Man Won $1 Million for Being the Best Teacher

Lien vers la video :  Global Teacher Prize 2019 Top 10 Finalist - Peter Tabichi