Analyse : Comment Tsai Ing-wen a de nouveau remporté les élections taïwanaises

Par Vision Times
Le 21/01/2020
Tsai Ing-wen a remporté l'élection présidentielle de Taiwan avec une majorité écrasante de 57%. (Image: capture d'écran / YouTube)
Tsai Ing-wen a remporté l’élection présidentielle de Taiwan avec une majorité écrasante de 57%. (Image : capture d’écran / YouTube)

 

Les résultats des récentes élections taïwanaises ont été un véritable coup au cœur porté à Pékin, après que la candidate du Parti démocratique, Tsai Ing-wen, l’ait emporté avec 57 % des voix.

C’est la plus grande victoire électorale pour un candidat depuis le début des élections présidentielles en 1996. Alors que Tsai Ing-wen a obtenu plus de 8 millions de voix, son plus proche rival, le candidat pro-Pékin Han Kuo-yu, n’a pu récolter que 5,4 millions de voix.

Victoire électorale

«Les résultats de cette élection ont une signification supplémentaire, car ils ont montré que lorsque notre souveraineté et notre démocratie sont menacées, le peuple taïwanais crie sa détermination encore plus fort en retour... Je veux une fois encore m’adresser aux autorités de Pékin pour leur rappeler que la paix, la parité, la démocratie et le dialogue sont la clé pour des interactions positives entre les deux rives du détroit et celui d’un développement stable à long terme. Ces quatre mots sont également la seule voie qui permette de rapprocher nos deux peuples et d'en tirer profit», a déclaré Mme Tsai Ing-wen  dans son discours. (Focus Taiwan).

La victoire de Mme Tsai Ing-wen  peut être attribuée en grande partie à deux facteurs principaux : la guerre commerciale en cours entre les États-Unis et la Chine et les manifestations contre Pékin qui ont lieu à Hong Kong. Depuis 2018, Mme Tsai Ing-wen a déplacé son attention des réformes sociales vers la croissance économique. Le conflit commercial entre Washington et Pékin oblige les chaînes d’approvisionnement mondiales à quitter la Chine.

Même si la Chine et les États-Unis parviennent à une sorte d’accord, les experts estiment qu’à long terme, les chaînes d’approvisionnement internationales se concentreront davantage sur l’Asie du Sud-Est et l'Asie du Sud, plutôt que sur la Chine. Il est donc dans l’intérêt économique à long terme de Taïwan de tenir l'influence chinoise à distance. Les gens qui ont compris cela ont voté pour Tsai Ing-wen.

 

Le président chinois Xi Jinping a indiqué qu'il n'excluait pas une action militaire contre Taiwan afin d'annexer l'île. (Image: capture d'écran / YouTube)
Le président chinois Xi Jinping a indiqué qu’il n’excluait pas une action militaire contre Taiwan afin d’annexer l’île. (Image : capture d’écran / YouTube)

 

Les manifestations anti-CCP à Hong Kong ont permis une prise de conscience pour de nombreux citoyens taïwanais. L’année dernière, le président chinois Xi Jinping a indiqué qu’il n’excluait pas une action militaire contre Taïwan afin d’annexer l’île. Il a également proposé que Taïwan s’unisse pacifiquement avec la Chine dans le cadre du principe «un pays, deux systèmes».

Les manifestations à Hong Kong ont fait comprendre aux Taïwanais que Pékin ne respectera pas sa part du marché et tentera d’imposer son modèle de gouvernement autoritaire à Taïwan. Mme Tsai Ing-wen s’est prononcée très clairement contre l’unification de Taïwan à la Chine, contrairement au candidat Han, qui lui, est favorable à Pékin. Tout Taïwanais sensé qui appuie la démocratie et la liberté aurait voté pour Tsai Ing-wen.

Derek Mitchell, président du National Democratic Institute, a qualifié les résultats des élections taïwanaises de «référendum sur la Chine». «Quand les gens disent qu’​​​​​​​en Chine, le peuple soutient son gouvernement, qu’ils soutiennent tous le PCC [Parti communiste chinois]. La réponse est : comment le savez-vous ? Nous voyons ce que dit la «majorité silencieuse» lorsqu'elle est autorisée à parler», a-t-il déclaré lors d’un événement.

Discréditer la victoire de Mme Tsai Ing-wen 

Irrités par la victoire écrasante de Tsai Ing-wen et de son Parti démocratique progressiste (DPP), les médias d’État chinois ont lancé une offensive contre la dirigeante taïwanaise, diffusant une propagande selon laquelle sa victoire était en quelque sorte frauduleuse. Xinhua, un média dirigé par l’État, a prétendu que l’influence des pays étrangers était ce qui avait conduit à la victoire de Tsai Ing-wen. Le Quotidien du peuple a également parodié la propagande de l’ingérence étrangère dans un article.

 

Les médias publics chinois diffusent de fausses informations dans le but de discréditer la victoire de Tsai Ing-wen. (Image: capture d'écran / YouTube)
Les médias publics chinois diffusent de fausses informations dans le but de discréditer la victoire de Tsai Ing-wen. (Image : capture d’écran / YouTube)

 

«Les forces occidentales se sont publiquement ingérées dans l’​​​​​​​élection de Taïwan... Les États-Unis ont poussé une série de politiques de soutien à Taïwan ... et ont laissé le DPP se battre contre le continent... Cest une élection sordide, sans aucune impartialité», a-t-on pu lire dans un article. Le Global Times a averti que Tsai Ing-wen et le DPP poussaient Taïwan dans la direction opposée et qu’ils deviendront bientôt des «pécheurs historiques».

Un faux bulletin d’information ciblant Tsai Ing-wen avant l’élection a prétendu qu’elle avait dépensé des centaines de milliards de dollars taïwanais pour acheter le soutien des électeurs. Sa politique consistant à offrir des pensions aux agriculteurs a été classée comme «achat de soutien» par les médias chinois et le parti d’opposition du DPP, le KMT.

 

Traduit par Charlotte Clémence

Version en anglais : Analysis: How Tsai Ing-wen Won the Taiwanese Election (Again)