4 événements critiques qui pourraient déclencher une crise financière mondiale en 2019

Le 05/06/2019
Un nouvel effondrement économique pourrait être imminent en 2019 et au-delà. (Image: pixabay / CC0 1.0)
Un nouvel effondrement économique pourrait être imminent en 2019 et au-delà. (Image: pixabay / CC0 1.0)


La crise financière de 2008 a été l'un des événements économiques les plus turbulents de la génération actuelle. Déclenchée par l’effondrement du marché américain des prêts hypothécaires à risque, elle a effacé des milliards de dollars de l’économie mondiale et entraîné la fermeture de plusieurs institutions financières. Une décennie plus tard, nous sommes au bord de ce qui pourrait être une autre crise financière qui pourrait être bien pire que celle de 2008. Le nouvel effondrement économique peut être déclenché par l'un des événements suivants.

Guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine

Si le conflit commercial en cours entre les États-Unis et la Chine dégénère en une sorte de guerre froide au cours de laquelle les deux pays tentent de se briser, cela finira par perturber la chaîne d'approvisionnement mondiale et les écosystèmes commerciaux. Les deux pays sont essentiellement les deux plus grandes économies du monde. Tout conflit entre eux obligerait les entreprises à prendre parti. Les Chinois ne permettront pas aux entreprises fidèles au gouvernement américain et aux idéaux de la démocratie d’opérer dans leur pays. De la même manière, les États-Unis interdiront également les sociétés fidèles au gouvernement chinois. Et au fur et à mesure que les entreprises prendront parti, elles commenceront à perdre des revenus, ce qui peut avoir une incidence sur le remboursement rapide des dettes qu'elles ont contractées. Cela pourrait avoir un effet domino et causer un stress généralisé au système bancaire. De plus, les pertes d'emplois qui en résulteraient ne feraient qu'aggraver le problème.

Effondrement de la dette chinoise

Il est vrai que l’économie chinoise s’est rapidement développée au cours des deux dernières décennies, mais cette expansion est en grande partie due à l’endettement. Dans le but de stimuler l'économie, le gouvernement chinois a emprunté d'importants montants pour financer ses programmes d'infrastructure. Le ratio dette / PIB de la Chine en 2018 était supérieur à 250%. Le principal problème réside dans son ratio dette publique non financière / PIB, qui est fixé à 153%, l’un des plus élevés au monde.

Avec autant de dettes, l’économie chinoise doit continuer à croître pour rester stable. Cependant, divers rapports suggèrent que son économie est en train de ralentir. La plupart des entreprises internationales qui ont créé des centres de fabrication en Chine ne le considèrent plus aussi rentable qu’avant et envisagent de transférer leurs installations de production dans des pays de l’Asie du Sud-Est et d’autres pays comme le Mexique. Si cela devient une tendance forte, il existe un risque réel d'effondrement de la dette en Chine.

Dette étudiante américaine

Les États-Unis ont leur propre risque d’endettement - la bulle de la dette des étudiants. En mai dernier, la dette totale des étudiants américains a dépassé les 1,5 billion de dollars américains. Il y a tout juste 10 ans, le chiffre était d'environ 600 milliards de dollars américains. Un étudiant américain moyen quitte l'université avec 37 000 dollars de prêts. Beaucoup d'étudiants ne sont pas en mesure de rembourser leurs emprunts. Près de 20% de ces prêts sont déjà considérés comme en souffrance. En 2023, le taux de délinquance pourrait même atteindre 40%. C'est clairement une situation effrayante. Et tout comme la crise des subprimes de 2008, la bulle des prêts aux étudiants pourrait pousser les États-Unis et le monde entier vers une récession prolongée.

Effondrement de l'UE et de l'euro

Lorsque la Grande-Bretagne a voté en faveur de la sortie de l'UE en 2016, cela a déclenché des sentiments similaires dans les pays européens. Des citoyens de France, d'Italie, de Pologne, de Norvège, etc. aspirent également à une plus grande autonomie par rapport à l'UE. La décision de laisser un grand nombre d'immigrants rentrer sur le continent a également rendu plusieurs pays mécontents de l'UE. En ajoutant à cela la crise de l'euro, trop fort pour les pays du sud du continent, l'Union européenne pourrait s'effondrer. Cela créerait inévitablement une confusion considérable sur les marchés internationaux et ouvrirait même la voie à une crise financière. La nette victoire du parti de Matteo Salvini lors des récentes élections européennes pourraient amener une confrontation plus directe entre l'Italie et l'Union européenne, qui seraient le déclencheur de cette crise.