Pourquoi faut-il se méfier du fait que la Chine devient le leader mondial de la technologie 5G

Le 30/04/2019

La Chine a rapidement déployé l’équipement de la cinquième génération de la téléphonie mobile (5G) dans tout le pays et devrait mettre largement en place son service Internet au cours de cette année. Cela ferait de la Chine l’un des premiers pays au monde où les services du réseau 5G sont disponibles à grande échelle, en la plaçant dans la position de leader mondial. Toutefois, en tenant compte qu’un régime autoritaire contrôle complètement une technologie cruciale, ce fait est bien inquiétant.



La Chine a rapidement déployé l’équipement 5G dans tout le pays et devrait mettre largement en place son service Internet au cours de cette année. (Image : Capture d'écran/YouTube)
La Chine a rapidement déployé l’équipement 5G dans tout le pays et devrait mettre largement en place son service Internet au cours de cette année. (Image : Capture d'écran/YouTube)
 

Leadership de la technologie 5G

Aux États-Unis, la société Verizon a commencé à offrir ses services 5G dans quatre villes depuis octobre dernier. Cependant, cela ne fait pas de l’Amérique un leader de la technologie 5G. Pour être considéré comme ce leader, il est nécessaire que la 5G soit déployée dans presque toutes les grandes villes. Dans ce domaine, la Chine a malheureusement une longueur d’avance.

Selon une estimation de la société de télécommunication chinoise China Tower, elle peut couvrir avec le réseau 5G l’ensemble du pays en seulement trois ans, une fois que le gouvernement détermine les paramètres de cette couverture. Une couverture nationale complète est prévue en Chine d’ici 2023 au plus tard. Les États-Unis pourraient accuser un retard de quelques années pour atteindre la couverture 5G à l’échelle nationale.

Pour comprendre pourquoi il faut se méfier du leadership chinois, il faut se rappeler de l’histoire de la 4G – la génération actuelle de l’Internet mobile.

Comme les États-Unis ont été le premier pays à offrir à grande échelle la 4G à ses habitants, les sociétés de technologie américaines ont fini par développer différentes applications 4G plus tôt que la plupart des autres pays. Cela a permis de consolider le leadership américain dans le domaine de la technologie mobile. De même, lorsque la Chine deviendra le premier pays à rendre le service 5G largement disponible, les entreprises chinoises seront inévitablement les premières à développer une grande variété d’applications qui utilisent cette technologie. Cet avantage de premier arrivé pourrait faire des sociétés technologiques chinoises les leaders mondiaux de la 5G.

De plus, le fait que la Chine s’assure que ses réseaux 5G sont installés dans les pays qui coopèrent avec elle dans le cadre de son gigantesque programme « One Belt, One Road », connu comme « Nouvelles routes de la soie », signifie que les sociétés technologiques chinoises auront un marché beaucoup plus important que les entreprises américaines et européennes. En fait, la Chine pourrait créer un écosystème 5G qui promeut les applications et les services développés par ses sociétés technologiques tout en excluant les entreprises américaines et européennes.

Étant donné que les sociétés chinoises sont obligées de coopérer avec le gouvernement, cela signifierait qu’un régime totalitaire va surveiller et même réglementer les grandes quantités d’information qui transitent par les réseaux 5G du monde. Non seulement l’Occident finirait par perdre son leadership technologique mondial, mais de nombreux pays pourraient passer d’un Internet démocratique à un Internet fortement censuré. C’est pourquoi le positionnement de la Chine en tant que leader mondial de la technologie 5G est bien inquiétant.
 


Étant donné que les sociétés chinoises sont obligées de coopérer avec le gouvernement, cela signifierait qu’un régime totalitaire va surveiller et même réglementer les grandes quantités d’information qui transitent par les réseaux 5G du monde. (Image : Capture d’écran/Youtube)
Étant donné que les sociétés chinoises sont obligées de coopérer avec le gouvernement, cela signifierait qu’un régime totalitaire va surveiller et même réglementer les grandes quantités d’information qui transitent par les réseaux 5G du monde. (Image : Capture d’écran/Youtube)
 

L’Europe s’inquiète

En Europe, les pays sont partagés entre vouloir adopter rapidement la technologie 5G et vouloir empêcher le gouvernement chinois d’avoir un contrôle total sur leurs réseaux de communication mobile. De nombreux dirigeants européens craignent que la croissance rapide de l’influence chinoise dans le secteur de la 5G ne mette fin à leurs propres industries technologiques.

« La raison pour laquelle les pays européens sont si intéressés à installer cette technologie n’est pas la technologie elle-même, mais de nouvelles applications, de nouveaux services et de nouveaux produits qui peuvent être développés à partir de cette technologie… La plus grande crainte en Europe est que si la 5G est retardée en Europe, elle sera installée en Asie et en Chine ; ainsi [il y a le risque] que les technologies et l’industrie chinoise aient des années d’avance sur l’industrie européenne pour ces nouveaux produits très rentables », a expliqué au site Sputnik News Petri Krohn, un analyste politique finlandais.

Les experts suggèrent que l’introduction de la 5G aux États-Unis et en Europe pourrait ne pas être à la traîne par rapport à la Chine, car des sociétés comme Verizon, AT&T, Nokia et Ericsson disposent de l’expérience et de l’échelle nécessaires pour couvrir des pays entiers avec des réseaux 5G aussi rapidement que possible. De plus, les États-Unis et l’Europe ont un avantage que la Chine n’a pas – ils attirent toujours les meilleurs talents du secteur. Même si le déploiement de la 5G risque d’être retardé de quelques années, nombreux sont ceux qui pensent que le talent et la créativité de la main-d’œuvre technologique surtout aux États-Unis leur permettront de conserver le leadership mondial dans les technologies de l’Internet mobile.