Les avocats américains portent plainte contre la République Populaire de Chine

Par Shizi
Le 17/03/2020
Berman Law Group est un grand cabinet d'avocats en Floride. (Source : Facebook / Berman Law Group)
Berman Law Group est un grand cabinet d'avocats en Floride. (Source : Facebook / Berman Law Group)
 

Le gouvernement chinois aurait dissimulé la vérité sur l’épidémie du Coronavirus

Les avocats américains portent plainte contre le gouvernement, le Ministère de la Santé et le Ministère des Affaires civiles de la République populaire de Chine, pour avoir dissimulé la vérité sur l’épidémie du Coronavirus Covid-19.

Alors que l’épidémie de pneumonie de Wuhan (également appelée Coronavirus COVID-19) s’est propagée dans le monde entier et que de nombreux pays européens et américains ont déclaré l’état d’urgence, un cabinet d’avocats américain a déposé une plainte collective nationale contre la République populaire de Chine pour avoir caché la vérité sur l’épidémie. L’avocat du demandeur, Matthew Moore, a déclaré que si toutes les victimes aux États-Unis participaient au procès, le montant de l’indemnisation réclamé pourrait atteindre des milliards de dollars.

Law.com a rapporté que dans une plainte déposée le jeudi 12 mars, Matthew Moore, avocat de Berman Law Group à Boca Raton en Floride, a accusé le gouvernement chinois (dirigé par le PCC) d’avoir tardé à signaler et à limiter l’épidémie du virus, ou à divulguer le nombre réel de cas, ayant ainsi créé une véritable «boîte de Pétri» à proximité de Wuhan, en Chine.

D’après la plainte, ces accusés chinois savaient que l’épidémie était grave, mais afin de consolider leurs intérêts économiques et leur propre hégémonie, ils ont caché la vérité et dissimulé le vrai nombre de cas diagnostiqués, ce qui a retardé la prévention et la maîtrise de l’épidémie.

La plainte accuse le gouvernement chinois (dirigé par le PCC) et les institutions chinoises de «s’engager dans des activités ultra-dangereuses», ce qui constitue un comportement négligent, provoquant la détresse mentale et des nuisances publiques, et qu’ils doivent en assumer l’énorme responsabilité.

Les demandeurs dans cette affaire, sont quatre résidents de Floride et un centre de formation de joueurs de baseball à Boca Raton. Ils ont conjointement demandé au Berman Law Group de déposer un acte d’accusation de 20 pages devant le tribunal fédéral américain de Miami.

Les accusés sont: le gouvernement de la République populaire de Chine, le Ministère de la Santé de la République populaire de Chine, le Ministère des Affaires civiles de la République populaire de Chine, le Ministère de la Gestion des urgences de la République populaire de Chine, le gouvernement de la province du Hubei et l’Autorité municipale de Wuhan.

Cet acte d’accusation stipule diverses exceptions définies dans la Loi sur l’Immunité des autorités étrangères souveraines, telles que la participation par un pays étranger, en l’occurrence la Chine, à des «activités commerciales» et des comportements causant la blessure et la mort d’êtres humains aux États-Unis.

Russell Berman, co-fondateur du Berman Law Group, a déclaré à la chaîne de Télévision WPTV : Ce procès est un défi pour la superpuissance mondiale qu’est la Chine, car cette dernière a déclenché une pandémie mondiale et laisse maintenant les États-Unis et la Floride faire face à des risques et blessures qui se multiplient chaque jour.

L’avocat mandaté Matthew Moore a également déclaré que si toutes les victimes américaines participaient au procès, l’indemnisation réclamée pourrait atteindre des milliards de dollars au total. Il a souligné que si la Chine avait fait ce qu’il fallait au début lorsqu’elle était au courant de la gravité de l’épidémie, la situation ne serait peut-être pas aussi grave actuellement.

Selon l’Université Johns-Hopkins, il y a plus de 169 387 cas d’infection de pneumonie de Wuhan dans le monde et au moins 6 513 personnes sont décédées. Il y a eu 3774 cas aux États-Unis et au moins 69 décès.

 

Traduit par Caroline Daix

Source : https://www.secretchina.com/news/gb/2020/03/16/926467.html