La Chine s’apprête t’elle à vendre pour 1 120 milliards de dollars de dette américaine?

Texte français : Daniel
Le 08/07/2019

Alors que le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine n'est pas résolu, des rumeurs circulent selon lesquelles la Chine pourrait commencer à vendre un montant considérable de sa dette américaine qui s’élève a 1 120 milliards de dollars. Mais beaucoup considèrent qu'un tel mouvement de la part de la Chine est impossible, car cela finirait par pénaliser les Chinois eux-mêmes. 
 

La Chine pourrait limiter la vente de terres rares aux Etats-Unis (image : Bernd Gross / WlkImedla)
La Chine pourrait limiter la vente de terres rares aux Etats-Unis (image : Bernd Gross / WlkImedla)
 

Dumping de la dette américaine

«La Chine pourrait cesser d'acheter des produits agricoles et énergétiques américains, réduire les commandes de Boeing et limiter les services entre la Chine et les États-Unis. De nombreux universitaires chinois discutent de la possibilité de dumping des trésors américains et de la manière de le faire spécifiquement», a déclaré dans un tweet, Hu Xijin, rédacteur en chef du Global Times. S'il est vrai que la vente en bloc de la dette américaine entraînerait une dévalorisation des actifs du Trésor américain et causerait beaucoup de confusion sur les marchés, cette décision n'a aucun sens du point de vue de Pékin.

La Chine a acheté les bons du Trésor américain avec un rendement annuel moyen de 3,3% au cours de la dernière décennie. En vendant une partie importante des bons du Trésor américain, la Chine risque d’avoir une incidence négative sur les rendements et la valeur de la dette. De ce fait, Pékin devrait amortir les pertes sur ses avoirs de dette américaine, ce qui dans un contexte économique difficile s'avérera être une mauvaise chose. Après tout, quel investisseur sensé diminuerait intentionnellement la valeur de ses propres actifs? En outre, la Chine n'a pas beaucoup d'options lorsqu'il s'agit de placer ses excédents de trésorerie.
 

Des rumeurs suggèrent que la Chine pourrait envisager le dumping d’une partie de la dette américaine de 1 120 milliards de dollars qu'elle détient sur le marché. (Image: TBIT / Pixabay)
Des rumeurs suggèrent que la Chine pourrait envisager le dumping d’une partie de la dette américaine de 1 120 milliards de dollars qu'elle détient sur le marché. (Image: TBIT / Pixabay)
 

«Le redéploiement de l'argent sur la dette japonaise et allemande n'est pas idéal. Les obligations à 10 ans pour les deux pays affichent actuellement un rendement négatif, comparé à celui des obligations du Trésor américain qui, bien qu’en baisse, reste toujours positif de 2,2%. Le taux de rendement des obligations allemandes à 10 ans a récemment chuté à un niveau record… Et conserver la trésorerie risquerait de permettre à la monnaie chinoise de trop se renforcer, ce qui pourrait conduire une tendance déflationniste», selon CNN.

Porter atteinte à l'économie américaine conduirait également à une réduction des exportations de la Chine vers les États-Unis, ce qui entraînerait une augmentation du chômage et des troubles sociaux dans le pays. De ce fait, la plupart des experts du commerce ne s'attendent pas à ce que la Chine se débarrasse de sitôt de la trésorerie américaine. Pour les États-Unis, les créances en Chine ne représentent pas un gros problème par rapport à la dette totale des États-Unis. La Chine compte pour à peu près 5% des 22 milliards de dollars US dus par les États-Unis. Même si Pékin décide de riposter aux attaques américaines en vendant une partie de sa dette, les États-Unis devraient s'en sortir à long terme.
 

Restrictions relatives aux terres rares

La Chine pourrait également envisager de limiter les exportations de terres rares vers les États-Unis. À l'heure actuelle, la grande majorité des métaux rares utilisés dans les entreprises américaines est importée de Chine. Si Pékin décidait de restreindre l’approvisionnement en métaux, les entreprises spécialisées dans la fabrication de smartphones, de véhicules électriques, de batteries, etc. pourraient en souffrir.
 

Le dumping de la dette américaine finira par nuire aux réserves et à l'économie de la Chine.(Image: Pixabay)
Le dumping de la dette américaine finira par nuire aux réserves et à l'économie de la Chine. (Image: Pixabay)
 

«Le gouvernement américain conserve des stocks de terres rares, bien qu'une grande partie de cette réserve ne soit pas apte pour une utilisation finale, et que la Chine possède la quasi-totalité des capacités de traitement mondiales. Certains experts estiment néanmoins que le secteur de la défense pourrait se débrouiller à court terme en utilisant un mélange de stocks publics et privés. Cependant, les délais sont difficiles à définir, car même le gouvernement aurait des difficultés à suivre les intrants de terres rares tout au long de la chaîne d'approvisionnement», selon The National Interest.

De récentes données montrent que la Chine n’a exporté que 3 639,5 tonnes de terres rares en mai, contre 4 329 tonnes en avril. Cela représente une baisse de plus de 15% des exportations en glissement mensuel. L'année dernière, la Chine représentait près de 70% de la production mondiale de terres rares.